NBA : les Lakers au tapis, pourquoi l'élimination du champion annonce une nouvelle ère

Les champions NBA en titre, les Los Angeles Lakers, ont été éliminés dans la nuit de jeudi à vendredi au premier tour des play-offs par les Phoenix Suns (4-2). Si le dénouement n'est pas illogique, il est retentissant.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
LeBron James (Los Angeles Lakers) durant le match 5 du 1er tour des play-offs NBA 2021 contre les Phoenix Suns, le 1er juin 2021 (CHRISTIAN PETERSEN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Une claque pour une sortie express. Battus 100-113 devant leur public jeudi soir par Phoenix, les Los Angeles Lakers ont dit adieu à leur espoir de doublé. La franchise californienne est éliminée dès le premier tour des play-offs (4-2 sur la série), quelques mois à peine après avoir été sacrée championne. Rien n'a été simple pour les Angelinos, plombés par une saison éreintante. Ce revers cinglant contre les Suns était prévisible, alors que les Lakers n'ont obtenu leur billet qu'en passant par les barrages du play-in. Il n'en reste pas moins lourd de sens.

Une première en carrière pour LeBron James

LeBron James est une légende du basket. En 18 saisons en carrière et 14 participations aux play-offs, jamais "LBJ" ne s'était arrêté au premier tour. Sa simple présence en phase finale était une garantie de voir sa formation aller loin, seulement même les plus grands connaissent l'échec.

Diminué physiquement, esseulé après la nouvelle blessure de son alter ego Anthony Davis, James n'a pas eu la force de porter les siens, comme il l'a tant fait par le passé, à Cleveland notamment. Jusqu'à cette série contre les Suns, il n'avait même jamais perdu deux rencontres consécutives au 1er tour, en monstre nourri par la haine de la défaite. Avec le succès acquis la nuit dernière, Phoenix a remporté un troisième succès de rang pour totalement renverser la série.

James avait signé avec la mythique franchise californienne en 2018 dans l'espoir de garnir un peu plus son palmarès. Si le titre 2020 a cimenté un peu plus sa place parmi les géants de sa discipline, cette contre-performance cette saison ternit un peu le bilan de la star dans la Cité des anges avec une seule saison au-delà du 1er tour des phases finales en trois exercices.

Le symbole du renouveau

Avec cette élimination des Lakers et de LeBron James, c'est toute la NBA qui prend en un instant un petit coup de neuf. Cette saison aura été particulièrement compliquée pour les équipes qui, comme les Lakers, sont allés loin lors des phases finales disputées l'an passé dans la bulle d'Orlando. Des quatre dernières équipes en lice en octobre dernier, seuls les Denver Nuggets sont encore en lice cette saison après le 1er tour. Et que les deux franchises finalistes de la saison précédente (les Lakers et le Miami Heat) soient sorties au 1er tour d'entrée, c'est une première depuis 2007. L'intersaison raccourcie et le contexte particulièrement épuisant des play-offs 2020 ont laissé des traces.

Plus largement, les éliminations précoces de plusieurs franchises historiques comme Los Angeles ou encore Boston laissent de la place à des petits nouveaux annoncés depuis quelques années déjà comme des futurs cadors. Une seule équipe parmi les champions des 37 dernières saisons NBA est encore en lice : les Dallas Mavericks.

Un nouveau champion a donc de fortes chances d'être couronné dans quelques semaines et celui-ci ne sera pas dirigé par LeBron James ou l'autre superstar de la décennie 2010, Stephen Curry. Depuis 11 ans, aucune finale ne s'était disputée sans avoir au moins un des deux joueurs à l'affiche. Curry absent après l'élimination de ses Golden State Warriors au play-in, ces play-offs 2021 pourraient marquer le début d'une nouvelle ère, comme celle de Devin Booker, bourreau de James et des Angelinos la nuit dernière avec un carton à 47 points. "Book', Donovan Mitchell (Utah Jazz), Luka Doncic (Dallas Mavericks), Ja Morant (Memphis Grizzlies)... Il y a tellement de gars qui ont entre 22 et 23 ans et qui sont sur le point d’être spéciaux" a lui-même reconnu LeBron.

Des play-offs encore plus ouverts

Parmi les noms cités par le quadruple champion NBA, certains pourraient bien être titrés pour la première fois en 2021. Le Jazz de Donovan Mitchell et Rudy Gobert, déjà qualifié pour le 2e tour appelé demi-finale de conférence, voit certainement l'élimination de l'épouvantail Lakers comme une aubaine. D'autant que les Los Angeles Clippers, favoris sur le papier pour les affronter, sont au bord de l'élimination, menés 3-2 par les Mavs de l'épatant Slovène Luka Doncic. Après leur exploit de la nuit dernière, les Phoenix Suns vont être encore plus pris au sérieux, après avoir terminé la saison régulière 2e de la Conférence ouest à la surprise générale.

A l'Est, les prétendants attendus ont répondu présents avec les qualifications des trois meilleures équipes de la saison régulière : Philadelphie, Milwaukee et Brooklyn. Si les deux premières pourraient renouer avec leur lointain passé (leur dernier sacre remonte respectivement à 1983 et 1971), les Nets courent toujours après leur première bague. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.