Cet article date de plus de cinq ans.

BUZZ DEJEUNER : Kobe Bryant fait ses adieux au basket

Kobe Bryant ne pouvait pas rêver plus belle sortie pour le dernier match de sa carrière. Le joueur des Los Angeles Lakers a inscrit 60 points sur son parquet du Staples Center face au Utah Jazz lors de la dernière journée de la saison régulière de NBA. A la fin de la rencontre, le "Black Mamba" a pris le micro devant près de 20 000 fans venus l'applaudir pour son 1566e match sous le maillot jaune des Lakers. Un moment d'émotion à revivre en vidéo.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Kobe Bryant s'est exprimé à l'issue du dernier match de sa carrière (FREDERIC J. BROWN / AFP)

"Je n'arrive pas à croire que 20 ans se sont passés. C'est fou, absolument fou", c'est par ces mots que Kobe Bryant a débuté son discours d'adieu dans une salle pleine à craquer. Le joueur a ensuite salué les supporters des Lakers, présents dans les bons comme dans les mauvais moments : "Tout ce que je peux faire désormais c’est vous remercier. Merci pour toutes ces années de soutien. Merci pour toute cette motivation. Merci pour toute cette inspiration."

Notre long format sur la légende des Lakers : "Kobe Bryant, derrière le mythe"

Pendant près de trois minutes, Kobe Bryant a multiplié les remerciements en s'adressant notamment à ses coéquipiers qui lui ont permis de briller durant cet ultime match : "Vous savez, ce qui est drôle, et ce à quoi j’ai pensé toute la soirée, c’est le fait que j’ai passé 20 ans à crier sur tout le monde « Donnez moi le ballon » et lors du dernier soir ils m’ont dit « Ne fais pas de passe. » C’est absolument magnifique. Je n’arrive pas à croire que ça arrive à la fin. [...] Je n’ai pas les mots pour décrire ce que je ressens pour vous. Merci, merci du fond du cœur. Je vous aime. Je vous aime."

Pour clore son intervention, le quintuple champion de NBA s'est contenté d'un sobre : "Et qu'est-ce que je peux dire ? Mamba out."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.