Cet article date de plus de cinq ans.

A Londres, les Raptors viennent à bout d’Orlando

Toronto a eu besoin d’une prolongation pour dominer le Magic d’Orlando (106-103, a.p) ce jeudi à Londres, lors du désormais traditionnel match de saison régulière NBA organisé sur le sol européen. Evan Fournier (21 points) a brillé mais cela n’a pas suffi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jonas Valanciunas dunke sur la défense d'Orlando (GLYN KIRK / AFP)

A la traîne durant une bonne partie de la rencontre, Orlando s’est accroché en profitant de la maladresse des Raptors en deuxième mi-temps, et notamment de leurs deux cadres Kyle Lowry (5/20, mais 24 points, 8 rebonds et 7 passes tout de même) et DeMar DeRozan (4/19). La franchise floridienne a surtout pu se reposer sur deux sauveurs improbables : le remplaçant Jason Smith (16 points) d’abord, puis le frenchie Evan Fournier (21 points, dont 18 après le retour des vestiaires), qui ont porté le Magic jusqu'en overtime.

Seulement, le jeune effectif floridien n'a pas su tenir le rythme : en perdant trois fois la balle lors des trois premières possessions de la prolongation, Orlando s'est tiré une balle dans le pied. Les Raptors ont éprouvé de grosses difficultés à conclure la rencontre, la faute à des mauvais choix offensifs et à l'adresse de Victor Oladipo (27 points) côté Magic, mais un trois-points de Patrick Patterson, puis l'adresse de Lowry aux lancers-francs en toute fin de match, leur a finalement permis d'éviter de subir un hold-up qui aurait fait tâche. 

Au classement de la conférence Est, Toronto reste deuxième, derrière Cleveland qui affronte San Antonio cette nuit. Le Magic glisse d'un cran, à la 8e place. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.