Cet article date de plus d'un an.

NBA : le phénomène Victor Wembanyama éblouit un public enthousiaste à Las Vegas

La future superstar du basket mondial, Victor Wembanyama, a été invitée par la NBA à Las Vegas avec les Metropolitans 92, qu’il a rejoint cet été. Ultra-dominant, il a guidé l’équipe de Levallois au succès (112-106), jeudi en amical contre la G-League Ignite, avec 36 points, 11 rebonds et 4 contres à son actif.

Article rédigé par Loïc Pialat
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
  (STEVE MARCUS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

"On est là pour Victor !" Assise au deuxième rang aux côtés de son mari Rahul, Camilla agite un petit drapeau français. Pour rien au monde le couple n’aurait raté le premier match américain de Victor Wembanyama. "Comme ça, dans dix ans, je pourrai dire que j’y étais !", sourit Rahul.

>> NBA : Victor Wembanyama est "l'espoir français le plus incroyable que le basket ait jamais eu", affirme le sélectionneur tricolore Vincent Collet

C’est un phénomène et les Américains ont voulu le voir de près : Victor Wembanyama a été invité à Las Vegas par la NBA avec les Metropolitans 92, l’équipe de Levallois qu’il a rejointe cet été, pour y jouer deux matchs d’exhibition cette semaine. Le géant de 18 ans (2m21), annoncé comme la future superstar du basket mondial, n’a pas déçu. Trente-sept points pour une défaite mardi et 36 points avec une victoire à la clé jeudi 6 octobre contre la G League Ignite, à Los Angeles.

Du jamais vu pour sa taille

Victor Wembanyama n’a que 18 ans mais le monde du basket ne parle que de lui depuis deux ans déjà. Tout aussi à l'aise dans l'exercice des tirs à 3 points, que celui des dribbles entre les jambes. Ce qu’il fait pour sa taille, c’est du jamais vu : "Toutes les équipes de NBA ont envoyé des représentants ici", indique le journaliste Tim Reynolds.

"Tout le monde veut le voir de près une fois encore après le championnat du monde des moins 19 ans. A chaque fois qu’un joueur d’un tel talent vient aux Etats-Unis, toute la ligue est là pour l’observer."

Tim Reynolds, journaliste

à franceinfo

Pendant cette tournée, financée par la NBA, Vincent Collet, l’entraîneur des Metropolitans 92 a répondu quasi-exclusivement à des questions sur sa pépite. Auteur de deux grosses performances sur le terrain, le joueur a aussi été très à l’aise en anglais face à la presse. "Pendant qu’on est ici, je voudrais voir un match NBA, sourit-il. Et puis, visiter la ville aussi. On n’a pas eu trop le temps depuis qu’on est arrivé à Las Vegas avec les entraînements, le repos. Mais bon, je ne prévois pas de jouer au casino !" Même LeBron James, phénomène de précocité lui aussi, est impressionné. "Victor est un extra-terrestre", dit-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.