Cet article date de plus de cinq ans.

EuroBasket 2017 : la FIBA suspend 14 pays

En plein conflit avec l'Euroleague qui gère seule l’Euroligue et l’Eurocoupe, la FIBA a décidé, vendredi soir, suspendre quatorze fédérations, dont l'Espagne, la Serbie et la Grèce, de toutes les compétitions qu'elle organise, dont l'EuroBasket 2017. Une mesure qui vise à sanctionner les dites fédérations de leur soutien à l'EuroLeague. Malgré la création par la FIBA d'une Champions League, les dites fédérations ont préféré maintenir leur paricipation à l'Eurocup, compétition organisée par l'Euroleague.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ballon de basket (JOHAN BEN AZZOUZ / MAXPPP)

Dans un courrier envoyé à ces 14 fédérations, la FIBA avait expliqué sa position et demandé aux principales intéressées de changer d'avis d'ici au 20 avril. Après cette première semonce, la FIBA a donc poursuivit sa marche en envoyant, vendredi, un nouveau courrier aux fédérations leur stipulant leur suspension pour toutes les compétitions qu'elle organise.  

Si cette décision met indéniablement la pression sur les fédérations ciblées, la FIBA prend également un risque considérable car, en cas de statu quo, l'EuroBasket 2017 serait privée de la plupart des meilleures équipes européennes. 

Reste désormais à savoir si cette sanction sera étendue au niveau mondial et concernera aussi les tournois préolympiques (TQO), également gérés par la FIBA. En attendant, la crise continue à prendre de l'ampleur.

La liste des Fédérations suspendues

La Serbie, la Croatie, la Turquie, l'Espagne, la Russie, la Lituanie, la Grèce, l'Italie, Israël, le Monténégro, la Bosnie, la Slovénie, la Macédoine et la Pologne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.