Cet article date de plus de cinq ans.

Les Bleus déroulent face à la Géorgie

A la faveur d'une deuxième mi-temps à sens unique, l'équipe de France de basket a poursuivi sa préparation pour l'Eurobasket avec une nouvelle victoire très convaincante, ce vendredi face à la Géorgie (95-53). C'est le troisième succès d'affilée pour Nando De Colo (17 points) et les siens, qui rejouent dès demain contre la Belgique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Evan Fournier a encore une fois été impeccable en sortie de banc  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Le court break dont ont bénéficié les Bleus entre le stage au Vendéspace (15-16 août) et celui à Rouen (19-21 août) n'a visiblement pas brisé leur élan. Ce vendredi, dans une Kindarena pleine... comme un oeuf, le collectif de Vincent Collet a déroulé son basket face à des Géorgiens convaincants en première mi-temps (41-32), mais transparents au retour des vestiaires (54-21 pour l'équipe de France en seconde période). 

Un Kahudi record

Incapables de creuser l'écart pendant vingt minutes, la faute notamment à l'adresse extérieure de George Tsintsadze (4/7 à trois points), les Bleus prenaient tout de même les commandes de la rencontre grâce à une défense de fer (23 pertes de balles pour la Géorgie) et l'apport en sortie de banc d'Evan Fournier, impeccable (9 points à 4/4 à la pause). Nando de Colo (17 points en 14 minutes) a ensuite assuré aux Bleus une fin de match beaucoup plus sereine où Tony Parker (6 points), Boris Diaw (7 points) et Nicolas Batum (8 points) n'ont pas eu à jouer plus de 20 minutes. 

Cette rencontre a même permis à Charles Kahudi de battre son record de points en sélection (13). S'ils se sont rapprochés des 100 points, c'est surtout en défense que les Bleus ont été convaincants, notamment à l'intérieur où la paire Gobert-Ajinça a parfaitement protégé le cercle. A pile deux semaines du premier match de l'Euro, à Montpellier, les Bleus poursuivent leur préparation dès demain, en accueillant la Belgique à Saint-Quentin. Elle l'achèvera avec une double confrontation qui s'annonce plus disputée face à l'Allemagne (28 et 30 août). 

Déclarations : 

Nando De Colo (arrière français): "Tout dépendait de l'agressivité qu'on allait mettre sur le terrain. En première mi-temps on a plus ou moins fait les choses demandées, en deuxième ça a été beaucoup mieux. Dès qu'on monte en agressivité l'écart se creuse."
Vincent Collet (entraîneur français): "On ne peut pas dire que la première mi-temps n'était pas bonne, mais elle manquait un peu d'intensité. On a offert quelques tirs faciles. L'effort défensif en deuxième mi-temps a permis de les repousser. Il faudra qu'on soit capable de le faire sur la longueur d'un match. On commence à avoir des séquences offensives plus fluides. La balle bouge plus. La Géorgie a accusé le coup en deuxième mi-temps."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.