Des baskets portées par Michael Jordan vendues pour un montant record de 2,2 millions de dollars

Cette paire portée lors de la dernière finale NBA de la star des Chicago Bulls en 1998 est devenue, mardi, la plus chère de l'histoire des ventes de chaussures de sport.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des chaussures Bred Air Jordan XIII portées en finale de la NBA par Michael Jordan en 1998 avec les Chicago Bulls contre les Utah Jazz. (EFREN LANDAOS/SIPA USA/SIPA)

Et voici les "chaussures de sport les plus chères jamais vendues". Une paire de baskets portée par la légende de la NBA Michael Jordan durant sa dernière finale de championnat en 1998 avec les Chicago Bulls a été vendue pour la somme record de 2,2 millions de dollars (2 millions d'euros), mardi 11 avril, a annoncé la société d'enchères Sotheby's.

A ce tarif, l'ancienne superstar des Bulls confirme son statut de roi des enchères pour des vêtements de sport de collection, en battant son propre record pour des baskets (1,4 million de dollars en 2021). Il détient aussi celui du maillot le plus cher (10,1 millions de dollars en septembre 2022), avec la vente d'un de ceux qu'il portait aussi lors de son dernier titre victorieux en NBA en 1998.

Des chaussures offertes à un ramasseur de balles

Pour ces baskets, une seule offre, à 1,8 million de dollars, avait été déposée peu après le début de la vente, qui se déroulait sur internet depuis le 3 avril. Avec les frais et commissions, le prix total atteint 2 238 000 dollars. Ces Bred Air Jordan XIII, signées par le joueur, sont emblématiques de la dernière finale remportée par la franchise de Chicago avec Michael Jordan, en 1998, contre les Utah Jazz.

La star les avait chaussées lors du 2e match, sur le parquet de Salt Lake City, un épisode retracé dans le documentaire à succès The Last Dance, sorti en 2020 sur Netflix et ESPN. Dans un stade acquis aux Jazz, les Bulls l'avaient emporté 93-88, grâce à 37 points de Jordan. D'après la maison d'enchères, Michael Jordan avait offert la paire après la rencontre à un ramasseur de balles chanceux, mais ce dernier n'était plus le propriétaire au moment de la vente. Sotheby's n'a communiqué aucune information sur le vendeur ni sur l'acheteur dans l'immédiat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.