Cet article date de plus d'un an.

Qualifications Coupe du monde 2023 : l'équipe de France de basket lance sa campagne face au Monténégro sans ses vice-champions olympiques

Trois mois après être repartie des JO de Tokyo avec la médaille d'argent, c'est une toute autre équipe de France qui va retrouver le Monténégro à Pau vendredi soir (20h20).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
En l'absence des habituels tauliers, Isaïa Cordinier sera l'une des figures de proue de l'équipe de France pour le début de sa campagne de qualification pour le Mondial 2023. (ANN-DEE LAMOUR / DPPI via AFP)

Un nouveau cycle a commencé une fois la parenthèse olympique refermée en août dernier. Après l'argent de Tokyo, l'équipe de France de basket voit les nouvelles échéances se rapprocher. Le prochain grand objectif est évidemment l'Euro 2022 prévu dans moins de dix mois et pour lequel elle est déjà qualifiée. Ce qui n'est pas encore le cas du Mondial 2023, dont la campagne de qualifications commence vendredi 26 novembre pour les Bleus, à Pau face au Monténégro (20h20 en direct sur France 4 et sur france.tv).

Signe que les Jeux olympiques sont bien derrière elle, l'équipe de Vincent Collet ne comptera pas sur les hommes de l'été. Pas de Rudy Gobert, ni d'Evan Fournier ou encore de Nicolas Batum... La NBA n'a accordé aucun bon de sortie à ses Frenchies et les échéances d'Euroligue font que la majorité des clubs, engagés dans cette compétition, a rechigné à mettre à disposition ses internationaux. L'enchevêtrement des calendriers des compétitions de clubs et des fenêtres internationales a rebattu les cartes.

Un seul rescapé de Tokyo, quatre du Mondial

Un seul élément de l'épopée tokyoïte figure dans la liste des 15 joueurs retenus par le sélectionneur : Andrew Albicy. Le meneur de Gran Canaria n'est, en revanche, pas certain de fouler le parquet à cause d'une blessure récente aux ischio-jambiers. Dès vendredi face au Monténégro, il y aura du temps de jeu et des points à prendre aux côtés d'Albicy, Paul Lacombe, Louis Labeyrie et Amath M'Baye, les quatre rescapés du dernier Mondial qui avaient rapporté une médaille de bronze à la France en 2019.

Au départ la liste comprenait quatre joueurs de l'ASVEL et un de Monaco, mais la rencontre entre les deux figures de proue du basket français prévue le vendredi à la même heure a forcé Vincent Collet à l'amender. Trois hommes pourraient ainsi honorer leur première cape internationale, en l'occurrence Hugo Benitez, Ismaël Kamagate et Terry Tarpey. S'ils ne le font pas contre le Monténégro, ils disposeront d'une deuxième chance lundi contre la Hongrie à Kaposvar (20 heures).

L'objectif : obtenir l'un des douze tickets qualificatifs pour la Coupe du monde 2023, où les Bleus défendront leur deux médailles de bronze, récoltées en 2014 et 2019. Les deux premières de leur histoire dans cette compétition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.