Mondial de basket 2022 : la France rebondit sans convaincre face au Mali et se rapproche des quarts de finale

Après leur défaite logique contre le Canada, les Bleues ont réagi, dimanche, en dominant le Mali (74-59) et se rapprochent de la qualification en quarts de finale de la Coupe du monde.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les Françaises Alexia Chartereau, Gabby Williams et Marine Fauthoux (de gauche à droite) face au Mali lors de la Coupe du monde de basket, à Sydney (Australie), le 25 septembre 2022. (ANDY CHEUNG / AFP)

Le rebond de l'équipe de France était attendu. Deux jours après une large défaite contre le Canada (59-45), les Bleues ont réagi en dominant le Mali (74-59), dimanche 25 septembre, pour la troisième journée de la phase de poules du Mondial. Grâce à ce deuxième succès dans la compétition acquis sans convaincre, la France fait tout de même un grand pas vers la qualification en quarts de finale avant d'affronter le Japon, lundi.

Il a fallu du temps pour que les joueuses de Jean-Aimé Toupane prennent leur distance avec une surprenante équipe du Mali. Dans les pas d'Alexia Chartereau (et ses 12 points inscrits en première période), elles ont passé un 20-3 à cheval sur la fin du deuxième et le début du troisième quart-temps pour s'envoler au score (de 26-29 à 46-32, 23e).

Une entame de match compliquée

Cette période a symbolisé le seul coup d'éclat français de la partie. En grande panne offensive contre le Canada, jeudi, les Tricolores ont certes réglé la mire (29/62 au tir) mais il a manqué d'autres ingrédients pour reproduire une performance similaire à leur victoire inaugurale sur l'Australie (70-57).

Dans l'agressivité, les coéquipières de Gabby Williams (14 points, 7 rebonds et 6 passes décisives) ont été dépassées par le Mali, à l'image du début de match. Les vice-championnes d'Afrique en titre ont même creusé le premier écart de la rencontre (19-13, 8e) grâce à un abattage impressionnant au rebond offensif (8 prises et 9 points sur deuxième chance dans le premier quart-temps). Sika Koné a d'ailleurs régné dans ce domaine pendant quarante minutes (18 points et 18 rebonds).

A cause d'une attaque qui se cherche encore en l'absence de quatre de ses cinq meilleures marqueuses des Jeux olympiques, la France a attendu les dernières secondes pour se détacher définitivement. Marième Badiane (6 points) faisant passer l'écart au-dessus de la dizaine d'unités.

Si les doutes persistent sur le niveau réel des Bleues, l'équipe de la capitaine Sarah Michel (5 points) empoche malgré tout un second succès en trois rencontres. Une autre victoire, lundi face au Japon (8 heures), validerait quasiment la qualification en quarts de finale. Ce serait déjà une première étape réussie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.