Cet article date de plus de neuf ans.

Barcelone rejoint Santos, sans Villa

Le FC Barcelone s'est qualifié facilement pour la finale de la Coupe du monde des clubs en battant (4-0) le club d'Al-Sadd grâce à des buts de Correia (25e et 43e), Keita (64e) et Maxwell (81e). Le club catalan retrouvera en finale la formation brésilienne de Santos, dimanche à 11h30. Mais la victoire du champion espagnol a accouché d'un gros pépin, avec la fracture du tibia de David Villa.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
David Villa, victime d'une facture du tibia, sera indisponnible de longs mois

C'était à priori un match de routine pour Barcelone. Une simple formalité pour la formation catalane bardée de trophées et à l'effectif tellement talentueux. Et les faits ont en grande partie donnés raisons à ces suppositions, avec une victoire aisée (4-0) contre la formation d'Al Sadd, club où évolue notamment Mamadou Niang. Mais le Barça n'aura pas la tête à la fête ce jeudi malgré sa victoire. En cause, la blessure de la David Villa (tibia) qui pourrait condamner l'avant-centre espagnol à une fin de saison anticipée. "David va rentrer à Barcelone dès que possible", a confié Pep Guardiola, l'entraîneur du Barça. "Nous sommes tous très tristes pour lui. C'est quelqu'un de charmant, c'est un coup dur pour l'équipe", a-t-il ajouté. Sa participation à l'Euro 2012 en Pologne et Ukraine est elle aussi compromise. Un gros coup dur pour le sélectionneur ibérique Vincente del Bosque, qui perdrait là son meilleur buteur avec 50 buts en 81 sélections.

Avant cet accident malheureux, un doublé d'Adriano Correia avait assuré la victoire catalane avant que Keita et Maxwell ne viennent alourdir la marque. Les joueurs de Pep Guardiola ont donc réussi leur entrée et lice et peuvent se préparer à affronter Santos et son prodige, Neymar, dimanche à Yokohama (11h30). La petite finale, quant à elle, opposera le club qatari d'Al-Sadd à la formation nipponne de Kashiwa Reysol.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.