Cet article date de plus de dix ans.

Nissan rappelle 841.000 véhicules pour un problème de volant

Le constructeur japonais annonce avoir détecté un problème technique sur un modèle Micra. "Un boulon pourrait ne pas avoir été serré correctement" explique une porte-parole de la marque dont l'actionnaire majoritaire n'est autre que Renault. 841.000 véhicules sont rappelés dans le monde.
Article rédigé par Ouafia Kheniche
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Babu Babu Reuters)

Nissan, constructeur d'automobiles
japonais, rappelle 841.000 voitures dans le monde en raison d'un problème lié
au volant. Ce problème concerne des modèles Micra (appelés aussi March) et Cube
fabriqués au Japon et en Grande-Bretagne de 2002 et 2006, selon une
porte-parole ce groupe dont le français Renault est le premier actionnaire.

"Un boulon pourrait ne pas avoir été
serré convenablement et, dans le pire des cas, ces voitures ne pourraient pas
être conduites correctement
", a-t-elle expliqué. "Nous allons régler
ce problème de façon gratuite dans le respect des régulations de chaque
pays
."

Ces voitures ont été vendues en Europe,
en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique latine, mais pour le moment
aucun accident n'a été signalé toujours selon cette porte-parole.

Comme les constructeurs souhaitent réduire
le coût des véhicules, ils utilisent les mêmes pièces pour un très grand nombre
de voitures. Par conséquent, lorsqu'un problème se pose sur un modèle, le
nombre de voitures rappelées est très important. Les japonais ne sont pas les seuls
concernés par ces rappels mais depuis la désagréable expérience de Toyota, les Nippons sont particulièrement prudents.

En effet, entre septembre 2009 et février
2010
, le premier constructeur mondial avait rappelé 9 millions de véhicules, en
particulier aux Etats-Unis, pour cause de problèmes techniques.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.