WRC : "L'essentiel est assuré" pour Sébastien Ogier, qui n'a pris "aucun risque" pendant le Rallye d'Espagne

Le leader du championnat du monde est resté très prudent ce week-end sur les routes espagnoles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sébastien Ogier pendant le Rallye d'Espagne, à Salou en Catalogne, le 14 octobre 2021. (NIKOS KATIKIS / NIKOS KATIKIS)

Sébastien Ogier (Toyota) n'a pas voulu prendre de risque au Rallye d'Espagne, où il a terminé 4e, dimanche 17 octobre, afin de préserver une avance confortable au classement général de 17 points sur Elfyn Evans, avant la dernière manche. "L'essentiel est assuré", a-t-il résumé après l'arrivée.

Franceinfo: sport : Que retenir de ce week-end ?

Sébastien Ogier : Le seul point positif, c'est que l'on fait le nécessaire pour le championnat. L'essentiel est assuré. Pour le reste, on était venus pour mieux que ça, mais pour une multitude de raisons, on était loin du compte. On ne va pas commencer à les évoquer sinon ça prendrait beaucoup de temps, mais déjà la prise de risque en est une. Or je n'en ai pris aucun, donc ça n'aide pas à aller vite. Les sensations étaient quand même meilleures derrière le volant à partir d'hier (samedi) après-midi. Le rythme était très bon, malheureusement le calage d'hier soir nous met dans cette bataille (avec Sordo, 3e).

Que pouviez-vous faire de plus pour accrocher le podium ?

Ce matin, pas grand chose à faire, je pense qu'on n'avait pas la vitesse pour contrer Dani (Sordo) à moins de vraiment prendre tous les risques. La première spéciale, de nuit (en début de journée), j'aurais pu prendre plus de risques, mais les deux suivantes j'ai roulé à bloc, je ne pouvais pas en faire plus. Et on est malgré tout derrière. Après, dans la dernière j'ai roulé comme un grand-père. Je n'ai même pas essayé une seconde. Donc globalement le package Yaris-Ogier n'était pas assez rapide pour battre les Hyundai (ce week-end).

Dans quel état d'esprit allez-vous attaquer Monza ?

Une fois de plus, on est fidèles à la stratégie qui permet de gagner des championnats, même si c'est encore un week-end où il a fallu faire le dos rond, où on aurait aimé un meilleur résultat. On n'est pas encore à Monza, on va voir. On va essayer de se préparer un peu mieux, déjà, parce que ça fait deux rallyes où on arrive à côté de la plaque en termes de réglages. L'an dernier (avant le dernier rallye également à Monza) j'avais 14 points de moins (par rapport à Evans), là on en a 17 de plus, donc encore une fois, même si ce n'était pas le plus fun des week-ends, j'ai fait le nécessaire pour le championnat et c'est ce qu'on va retenir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rallye

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.