Dakar : le rallye se poursuit avec une sécurité renforcée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Dakar : le rallye se poursuit avec une sécurité renforcée
France 3
Article rédigé par
T. Cuny, M. regnault, M. Le Rue - France 3
France Télévisions

S'agit-il d'un attentat visant le Dakar ? Le parquet national antiterroriste vient d'ouvrir une enquête après l'explosion d'une voiture, jeudi 30 décembre, juste avant le départ du rallye. Cinq Français se trouvaient à bord, parmi eux le pilote Philippe Boutron, grièvement blessé à la jambe.

Grièvement blessé, Philippe Boutron, pilote français sur le Dakar, a-t-il été victime d'un attentat ? Le parquet antiterroriste de Paris a annoncé se saisir du dossier, mardi 4 janvier, et ouvrir une enquête préliminaire pour tentative d'assassinat terroriste. Le 30 décembre dernier, à Jeddah en Arabie Saoudite, avant le départ officiel de la course, un véhicule d'assistance expose avec au volant, Philippe Boutron. L'habitacle s'enflamme, il est grièvement blessé aux jambes. 

Philippe Boutron toujours hospitalisé

Au même moment, resté en France, l'un des membres de l'équipe automobile s'entretient avec les coéquipiers du Français. Selon eux, l'origine de l'explosion ne fait aucun doute. La police saoudienne a également ouvert une enquête, sans évoquer pour l'instant la piste terroriste. Le rallye automobile se poursuit avec des mesures de sécurité renforcées. Philippe Boutron a été rapatrié à Paris et est toujours hospitalisé, dans un état grave.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.