MotoGP : Francesco Bagnaia décroche la pole au Mans, Fabio Quartararo et Johann Zarco en embuscade

L'Italien a été le plus rapide, samedi, en qualifications sur le circuit Bugatti du Mans, décrochant la sixième pole position de sa carrière.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo lors du GP de France, dimanche 15 mai 2022.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Pas de troisième pole position consécutive pour Fabio Quartararo (Yamaha). Après l'avoir décroché en 2020 et en 2021 sur le circuit du Mans, l'actuel leader au classement du championnat du monde n'a pas réitéré cette performance, samedi 14 mai, en terminant quatrième des qualifications dominées par Francesco Bagnaia (Ducati). Johann Zarco (Ducati), neuvième après avoir été pénalisé de trois places, accompagnera son compatriote dimanche sur la grille de départ. Les deux Français tenteront d'écrire l'histoire pour devenir le premier Français à remporter le Grand Prix de France en MotoGP.

Vers un duel Quartararo-Bagnaia pour le titre mondial ?

Le plus rapide après le premier run, Fabio Quartararo n’a pas assez amélioré son temps sur la suite de la qualification, et a vu Pecco Bagnaia, Jack Miller et Aleix Espargaro faire mieux que lui. L’Italien a impressionné en prenant le record du circuit, propriété de Johann Zarco depuis quelques heures, et la troisième séance d'essais libres de la matinée. Malheureusement, le Cannois n’a pas su retrouver les ingrédients pour signer la quatorzième pole de sa carrière. Il a néanmoins réussi à accrocher la deuxième ligne, grâce au sixième temps, avant d'être pénalisé de trois places pour avoir gêné Pol Espargaro. L'envol sera crucial. 

Leader au classement général devant Aleix Espargaro, Fabio Quartararo aura un œil attentif au départ sur l’Espagnol qui le précède. Après un début de saison compliqué, Bagnaia semble totalement rentré dans sa saison après sa pole position et sa victoire lors du dernier Grand Prix à Jerez (Espagne). L’Italien pointe à 33 points du Français qui, devant son public, serait bien inspiré de ne pas le laisser revenir dans la lutte pour le titre de champion du monde. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.