Cet article date de plus de deux ans.

Moto GP : Danilo Petrucci (Ducati Team) s'adjuge la première victoire de sa carrière au Mugello

L'Italien Danilo Petrucci (Ducati Team) a remporté ce dimanche au Mugello le Grand Prix d'Italie, première victoire de sa carrière en Moto GP. Il a devancé l'Espagnol Marc Marquez (Honda) et son coéquipier Andrea Dovizioso (Ducati). Les Français Fabio Quartararo (Yamaha SRT) et Johann Zarco (KTM) ont respectivement terminé 10e et 17e. C'est une petite déception pour Quartararo, qui s'élançait deuxième sur la grille.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Pas de quatrième victoire cette saison pour Marc Marquez. L'Espagnol - quintuple champion du monde de Moto GP - a été battu ce dimanche lors du Grand Prix d'Italie disputé en Toscane, sur le circuit du Mugello. Et surprise, c'est un Italien qui lui a volé la vedette à domicile. Danilo Petrucci (Ducati Team) a parfaitement gérer la fin de course pour décrocher la première victoire de sa carrière en catégorie reine. Marquez (Honda) doit se contenter de la deuxième place, Andrea Dovizioso (Ducati Team) complète le podium. 

"C'est incroyable, je suis aux anges", a déclaré Petrucci qui remporte à 28 ans sa première victoire en MotoGP après avoir terminé 8e du championnat du monde en 2017 et 2018. "Devant mon public et dans ma ville, c'est incroyable, je ne peux décrire mes sentiments", a-t-il ajouté devant une foule italienne en délire. Parti en pole position, Marc Marquez a dû lutter avec les pilotes Ducati jusque sur la ligne d'arrivée ainsi qu'avec Alex Rins (Suzuki), parti de très loin sur la grille mais qui a effectué une superbe remontée.

Les quatre pilotes se sont repassés à plusieurs reprises mais c'est Petrucci qui a trouvé dans le dernier tour sur ce circuit très rapide la vitesse suffisante pour s'imposer. Au championnat du monde, Marquez, qui était déjà en tête, porte son avance à 18 points sur Andrea Dovizioso, 35 sur Alex Rins et 38 sur Petrucci.

Côté français, c'est la soupe à la grimace. Deuxième sur la grille, le prodige Fabio Quartararo (Yamaha SRT) nourrissait des ambitions légitimes ce dimanche. Mais le pilote de 20 ans a très mal débuté ce Grand Prix. Enfermé au départ, il était déjà redescendu à la 9e place après un tour, et termine finalement la course en 10e position. Son compatriote de chez KTM Johann Zarco n'a pu faire mieux qu'une 17e place. Une nouvelle désillusion pour celui qui espère toujours remporter un premier Grand Prix dans la catégorie reine. 
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.