Cet article date de plus de neuf ans.

GP de France : vers une alternance avec la Belgique ?

Bernie Ecclestone, le patron de la F1, a corroboré dans un entretien à la BBC les informations autour d'une alternance France-Belgique, en vue d'un Grand Prix sur le sol hexagonal. Ce projet serait en passe d'être entériné pour la saison 2013, avec une date sur le circuit Paul Ricard (au Castellet dans le Var) plutôt qu'à Magny-Cours, comme cela avait été envisagé auparavant.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le circuit Paul Ricard accueillera le GP de France, dixit Bernie Ecclestone. (FRANZ CHAVAROCHE / MAXPPP)

Ecclestone confirme

Interviewé par la BBC, Bernie Ecclestone a fait savoir qu'un retour du Grand Prix de France sur la base d'une alternance avec le GP de Belgique -un an sur deux- était désormais "une réelle possibilité". Toujours selon l'argentier de la F1, Spa-Francorchamps aurait déjà "donné son accord" et les autorités françaises étudierait -plus en détails- le projet du Castellet dans le Var. "Apparemment, ils feront cela au Paul Ricard", a-t-il laissé Ecclestone. Avant de confirmer le retour du GP de France dès 2013 : "Oui, c'est ce qu'ils prévoient".

Une réunion de dernière minute

D'après L'Équipe, le ministre des Sports David Douillet aurait de nouveau rencontré le manager de FOM (Formula One Management) mardi à Londres. La cellule interministérielle aurait accéléré les discussions en adressant de nouvelles propositions financières à Bernie Ecclestone. En effet, à l'occasion de sa visite le 30 mars dernier - sur le circuit Paul Ricard- le premier ministre François Fillon avait fait de cette course l'une de ses priorités avant les élections présidentielles. Il avait alors tablé à deux millions d'euros le différentiel entre le budget réuni par la France et la somme réclamée par Bernie Ecclestone.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.