Cet article date de plus d'un an.

Fernando Alonso fait un appel du pied à la Formule 1

En mal de F1, Fernando Alonso n'a pas abandonné tout espoir de revenir dans la discipline. Depuis l'annonce du départ de Vettel en fin de saison et les transferts en cascade, le nom du double champion du monde espagnol revient régulièrement pour occuper le baquet de l'Australien Daniel Ricciardo, qui sera libre chez Renault en 2021.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (FLORENT GOODEN / DPPI MEDIA)

L'appel du 18 mai n'est pas passé inaperçu. A l'occasion d'une conférence virtuelle organisée par l'école Real Madrid Universidad Europea, Fernando Alonso s'est fendu d'une petite phrase longue de sous-entendu. "D'un point de vue physique et au niveau de la motivation, je suis au top, j'aimerais donc pouvoir me concentrer sur un championnat majeur, que ce soit le retour en F1, le Championnat du monde d'endurance ou l'Indycar", a déclaré le pilote espagnol de 38 ans.

S'il n'a jamais fermé la porte à un retour en F1, Alonso s'en était éloigné avec succès. Après son départ à l'issue de la saison 2018, le pilote espagnol a été sacré champion du monde 2018-19 en endurance et a remporté par deux fois les 24 Heures du Mans (2018 et 2019) avec Toyota avant de goûter charmes du Dakar (13e). L'endurance étant en période de transition et sa quête des 500 miles d'Indianapolis au point mort, Alonso se verrait bien revenir en F1.

Le jeu des chaises musicales

"J'ai tenté le coup, pour voir comment je pouvais m'exprimer au volant d'une voiture aussi différente. C'était une expérience positive que je vais sûrement répéter à l'avenir", a-t-il déclaré au sujet de son aventure en rallye-raid. Le Dakar attendra pour l'Espagnol qui estime avoir encore de belles années à donner dans une discipline plus conforme à son statut.

"Je pense que mon prochain défi va être au plus haut niveau, parce que j'ai le sentiment que je suis toujours à 100% de mes capacités", a souligné Alonso. Quoi de mieux que la F1 où il a écrit ses plus belles pages et remporté 32 victoires ? Passé par Renault (2003-06 et 2008-09), Ferrari (2010-14) et McLaren (2007 et 2015-18), l'Ibère pourrait retrouver une 3e fois l'écurie française, celle avec qui il a remporté ses deux titres mondiaux en 2005 et 2006. Le constructeur au losange est à la recherche d'un pilote pour succéder en 2021 à Daniel Ricciardo qui va rejoindre McLaren, en remplacement de Carlos Sainz, recruté lui par Ferrari. Un jeu des chaises musicales que l'Espagnol connaît mieux que personne.

Avec AFP

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.