MotoGP : loin des meilleurs au Qatar, Fabio Quartararo "ne peut pas être confiant"

Le champion du monde français a pris la neuvième place du premier Grand Prix de la saison, dimanche, au Qatar, à cause d'une Yamaha pas assez puissante. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo (Yamaha) durant les essais hivernaux, sur le circuit de Losail au Qatar, le 25 février 2022.  (GIGI SOLDANO / STUDIO MILAGRO / DPPI via AFP)

Fabio Quartararo (Yamaha), neuvième seulement de la première manche de la saison 2022 au Qatar faute d'une moto performante, faisait grise mine à Losail, dimanche 6 mars. Le Français, en quête d'un deuxième titre consécutif en MotoGP, a fait tout ce qu'il a pu mais c'est encore insuffisant pour espérer se mêler à la lutte pour les places d'honneur.

Vous avez semblé prendre un bon départ mais vous avez vite marqué le pas. Pourquoi ?

Fabio Quartararo : J'ai pris un très bon départ puis, dès le deuxième tour, la pression des pneus est montée super haut. [...] Je ne sais pas pourquoi. J'ai attaqué au maximum, je ne comprends pas... J'attendais un peu plus de rythme mais on ne peut pas faire mieux pour le moment. C'est le problème...

Aujourd'hui, Yamaha était le plus faible des six constructeurs en lice. Cela vous inquiète ?

Savoir qu'on a gagné les deux courses ici l'an dernier et qu'on termine derrière et assez loin maintenant, bien sûr que ça m'inquiète. Je ne peux pas dire que je suis en confiance. On s'est qualifiés en quatrième ligne, en passant par la Q1 (le repêchage des qualifications), je ne peux pas être confiant. Mais, comme je le dis toujours, je ne suis pas ingénieur. Mon job, c'est d'être à 100% prêt et concentré lors de chaque course. Je me donne à 100% quelles que soient les conditions, que ce soit pour gagner, être troisième, cinquième, neuvième ou quinzième. La vérité, c'est que je donnerai le meilleur quelle que soit ma position.

Ce déficit de performance peut-il influer sur vos négociations de contrat pour la saison prochaine, avec Yamaha ou un autre constructeur ?

Ma priorité est de gagner et rien de moins. Ma priorité est de m'assurer d'avoir la meilleure moto possible. Donc, bien sûr, c'est le plus important pour le futur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fabio Quartararo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.