Cet article date de plus de deux ans.

MotoGP : Fabio Quartararo et Johann Zarco sur le podium en Indonésie derrière l'intouchable Miguel Oliveira

Derrière la démonstration de Miguel Oliveira, les deux pilotes tricolores sont montés sur le podium dimanche, sur le circuit de Mandalika.

Article rédigé par franceinfo: sport - Benjamin Mangot
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le pilote français Fabio Quartararo lors de la course de motoGP en Indonésie, le 20 mars 2022, à Lombok. (JOHANNES P. CHRISTO / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les Français Fabio Quartararo (Yamaha) et Johann Zarco (Pramac Racing) ont brillé, dimanche 20 mars, lors du Grand Prix d’Indonésie, en s’offrant un premier podium en 2022. Les deux pilotes tricolores terminent derrière le Portugais Miguel Oliveira (KTM).

Parti en pole position, Quartararo avait pourtant réalisé un départ compliqué, rétrogradant jusqu’à la 5e place lors du premier tour. En retrait lors du Grand Prix du Qatar, le champion du monde en titre a retrouvé du rythme, parvenant à remonter sur ses adversaires dans les trois derniers tours pour terminer deuxième.

Johann Zarco, auteur d’une très bonne course, monte sur la troisième marche du podium. Le pilote de Pramac Racing conserve ainsi sa place de départ et retrouve des couleurs après un premier Grand Prix en demi-teinte.

Des chutes et de la pluie

Les pilotes ont vécu un dimanche mouvementé avec un départ retardé à cause de la pluie. Sur une piste trempée, la course était engagée. Jorge Martin (Pramac Racing) est notamment parti à la faute à 13 tours de l’arrivée.

Lors du warm up, c'est le multiple champion du monde en MotoGP, Marc Marquez, qui a chuté lors du septième virage. L'Espagnol a perdu le contrôle de sa moto à plus de 180km/h avant de partir en vol plané. Etourdi, le pilote est parvenu à se relever après sa chute impressionnante, mais a rapidement été évacué vers un hôpital pour vérifier son état de santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.