Dakar : le Qatari Nasser Al-Attiyah remporte la 8e étape, Stéphane Peterhansel reste devant au général

Après avoir dominé une bonne partie de la course, le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) a remporté la 8e étape du Dakar, sa 5e de l'édition 2021. L’Espagnol Carlos Sainz (Mini) a terminé 2e alors que le Français Stéphane Peterhansel (Mini) a fini en 3e position. Ce dernier concède 3'03 sur le vainqueur du joueur, mais conserve la tête du classement général avec désormais 4'50 d'avance sur le Qatari.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nasser Al-Attiyah, vainqueur de la 8e étape  (FRANCK FIFE / AFP)

Nasser Al-Attiyah a remporté la 8e étape entre Sakaka et Neom, après avoir surclassé ses concurrents pendant une bonne partie de la course. Parti 4e et détrôné de sa première place à seulement deux reprises (km 161, km 190), le pilote Qatari signe sa 5e victoire depuis le début de cette édition et la 40e de sa carrière. Ce nouveau succès lui permet de reprendre plus de trois minutes sur son rival Stéphane Peterhansel (3e, +3.03) au classement général. L’Espagnol Carlos Sainz a terminé 2e à 52 secondes.

Toujours pas de victoire pour "Monsieur Dakar"

Il n’y aura pas de premier triomphe pour Stéphane Peterhansel à la fin de cette 8e étape longue de 375 kilomètres. Après avoir goûté à la 1re place à 161 kilomètres du départ, Peterhansel s’est rapidement vu rattraper par le vainqueur du jour ainsi que son dauphin. A la suite d’une course plutôt correcte, le pilote français s’est relâché à moins de 70km de l’arrivée (+2’25’’ au km 307) pour signer la 3e place. Une moins bonne performance que la veille, qui lui permet tout de même de rester en tête du classement général avec désormais 4'50 d'avance sur le Qatari. Mais l'homme est habitué à ménager sa monture sur ce rallye-raid exigeant. On ne l'appelle pas M. Dakar pour rien. 

Mauvaise journée pour Sébastien Loeb 

Sébastien Loeb et Daniel Elena ont, une nouvelle fois, été malchanceux lors de cette étape. Après avoir terminé à plus d'1h50 de la tête de la course la veille, le sort s'est de nouveau acharné sur le duo BRX. Partis 32e, ils avaient pourtant réalisé un excellent début de spéciale pour rejoindre le premier intermédiaire en neuvième position à seulement 2’18’’ du leader Nasser Al-Attiyah. Mais aux alentours du km 81, le duo a connu, une fois de plus, un problème mécanique avec une double crevaison les immobilisant sans roue de secours à disposition... Leur retard à l'arrivée pourrait encore être très lourd.

 

L’autre Français Cyril Despres accompagné de Mike Horn, a quant à lui signé son meilleur résultat de l’année en terminant à la 5e position (+12’49). Christian Lavieille a obtenu une belle 10e place (+22'06).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.