Cet article date de plus d'un an.

Dakar 2022 : les spéciales moto et Classic neutralisées pour assurer la sécurité des participants

La cinquième étape des catégories moto et Classic du Dakar, courue jeudi autour de Riyad, a été stoppée avant son terme, faute de véhicules d'assistance médicale disponibles.

Article rédigé par Loris Belin, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Sam Sunderland (KTM), le nouveau leader de la catégorie motos à l'issue de la 3e étape du Dakar. (FLORENT GOODEN / DPPI / AFP)

Les favoris étaient déjà au bivouac quand la course moto a été neutralisée, jeudi 6 janvier, sur le Dakar 2022. La cinquième étape courue autour de Riyad n'a pu aller à son terme pour l'intégralité des concurrents des catégories deux roues, et Classic. L'important nombre d'interventions des véhicules d'assistance médicale a empêché d'assurer la pleine sécurité des participants. L'organisation a ainsi préféré mettre un terme à la spéciale.

"Devant une forte mobilisation des moyens de secours aériens dédiés aux courses des motos et du Dakar Classic, la Direction de course a décidé, un peu après midi, de stopper leurs déroulements afin d’assurer la sécurité des concurrents", ont précisé les organisateurs. Pas d'autres informations sur les interventions en cours ou l'état de santé d'éventuels accidentés n'ont été communiquées.

Les classements des étapes pourraient ainsi être modifiés, alors que le Sud-Africain Toby Price s'était initialement imposé. "Les résultats des catégories moto et du Dakar Classic seront adaptés à la situation selon les règlements en vigueur, précise l'organisation. Plusieurs solutions sont à la disposition des officiels qui les étudient afin de choisir la plus équitable pour tous, pilotes arrivés au terme de la spéciale moto comme concurrents arrêtés en piste."

Les autos, elles, ont pu aller au terme de leur étape sans perturbation. De fait, cette cinquième étape empruntait deux trajets complètement différents pour les quatre et deux roues, une première dans l'histoire du Dakar. Demain, vendredi, les parcours seront inversés, les motos emprunteront les pistes arpentées par les buggys et autres camions, jeudi.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.