Cet article date de plus de trois ans.

Dakar 2018 : la 7e étape et le général pour Carlos Sainz

Coup double pour Carlos Sainz. Vainqueur de la 7e étape ce samedi entre La Paz et Uyuni, l'Espagnol profite du problème mécanique qui a arrêté son coéquipier Stéphane Peterhansel durant près d'1h45 pour prendre la tête du classement général.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le Dakar reprend comme il s'était arrêté pour Carlos Sainz. Vainqueur jeudi à La Paz avant la journée de repos, le pilote Peugeot a remis ça ce samedi en s'offrant la 7e étape du rallye-raid 218 entre la Paz et Uyuni, pour la première arrivée en Bolivie de cette 40e édition. L'Espagnol a terminé les 498 km de la spéciale en 4h49'26", devançant les deux pilotes Toyota Giniel de Villiers (à 12'05") et Nasser Al-Attiyah (à 14'16").

Le coup est parfait pour Sainz qui en profite également pour subtiliser la tête du classement général à son coéquipier Stéphane Peterhansel, contraint à l'arrêt au km 186 de la spéciale en raison de soucis aux amortisseurs et au triangle de suspension de la roue arrière gauche. Le pilote français est finalement reparti grâce à l'assistance de ses coéquipiers français Cyril Despres et David Castera, mais avec près de 1h45 de retard sur Carlos Sainz. "Je suis surpris, c'est sûr, a réagi l'Espagnol à l'issue de l'étape après avoir pris connaissance des difficultés de Peterhansel. Jusqu'à l'arrivée, il y a encore beaucoup de spéciales, certaines sont très difficiles avec des dunes, du sable... Tout peut arriver." La route est encore longue jusqu'à Córdoba.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.