Atteint de sclérose en plaques, Julien Vedani s'entraîne pour l'ascension du Kilimandjaro

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Atteint de sclérose en plaque, Julien Vedani s'entraine pour l'ascension du Kilimandjaro
France 2
Article rédigé par
A.Delcourt, C.Pary, B. de Saint Jore, C.Crochet-Damais - France 2
France Télévisions

Le rêve de Julien Vedani, atteint de sclérose en plaques, est de faire l'ascension du sommet de la Tanzanie, le Kilimandjaro. Il s'entraîne dur sur les sommets français depuis deux ans, grâce à l'aide de ses amis et de la technologie.

Julien Vedani, atteint de sclérose en plaques, poursuit son rêve d'un jour gravir le Kilimandjaro, le sommet de l'Afrique. Il s'entraîne sur le Pic du midi (Hautes-Pyrénées), à 10 000 kilomètres de son objectif. Sa maladie lui cause des problèmes de motricité, d'équilibre, et de fatigue. Alors que ce défi lui semblait insurmontable, à force de persévérance, il semble bientôt pouvoir le toucher du doigt.

"J'ai juste envie de tabasser ma maladie"

"J'ai juste envie de tabasser ma maladie", confie-t-il lors d'une séance d'entraînement avec ses amis. Ils l'aident depuis deux ans à marcher à l'aide d'une perche, pour son équilibre, et en l'accompagnant lors de ses nombreuses pauses. Pour les montées les plus ardues, Julien Vedani compte sur la technologie : un exosquelette qui amplifie ses mouvements afin de pouvoir supporter les 6 000 mètres de dénivelé. La machine l'aide, mais lui est épuisé, au bout de dix minutes, il doit s'arrêter : il tient à peine debout. Mais son "urgence de vivre" le motive toujours plus malgré les difficultés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.