VIDEO. Mondiaux d'athlétisme : Mekhissi, le "bad boy" de l'athlétisme français

Le coureur français a décroché le bronze en finale du 3000 mètres steeple aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou. Portrait d'un champion à l'image de mauvais garçon.

Grégory Naboulet / Fabien Tormoss - France 2

Mahiedine Mekhissi court après les titres, la gloire et les Kényans depuis cinq ans. Mais il a toujours été controversé. Un athlète à part, exposé à la lumière du stade et aux polémiques. En 2012, il tentait de mettre fin, dans un entretien au Monde, aux accusations de dopage.

A Pékin, en 2008, il décroche l'argent entre deux Kényans, sous le regard surpris des observateurs. Il ne parvient pourtant pas à se défaire de son image de mauvais garçon. Lors de sa victoire aux championnats d'Europe à Helsinki, il bouscule la mascotte, ce qui n'arrange pas son cas. Le sportif l'avoue aujourd'hui : "Je n'étais pas fier de ce que j'ai montré."

Si Mahiedine Mekhissi a parfois franchi les limites, il n'a pas encore atteint son rêve sur la piste. Il veut à tout prix finir sur la plus haute marche, devant les Kényans. Il faudra encore attendre. En finale du 3000 mètres steeple aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou, il a terminé troisième.

Le coureur français Mahiedine Mekhissi lors d\'un meeting à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 6 juillet 2013.
Le coureur français Mahiedine Mekhissi lors d'un meeting à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 6 juillet 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)