Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Mondiaux d'athlétisme : le bilan mitigé du clan français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Christian Reunif - France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Quatre médailles pour les tricolores et quelques grosses déceptions, de la blessure de Christophe Lemaître à la disqualification des relayeuses du 4x100 m. 

Les Mondiaux d'athlétisme se sont clôturés dimanche 18 août à Moscou (Russie). Et le bilan du clan français est mitigé. Avec quatre médailles (une en or, deux d'argent et une de bronze), la France se hisse à la dixième place du tableau des récompenses.

L'exploit

L'exploit de ces Mondiaux d'athlétisme est signé Teddy Tamgho. Le Français s'envole à 18,04 m dans la finale du triple saut et devient champion du monde. C'est aussi le troisième homme au monde à franchir les 18 mètres. Battant au passage le record de France, il décroche la seule médaille d'or du clan tricolore.

La surprise

Première médaille française, l'athlète Mélina Robert-Michon remporte l'argent à l'épreuve du lancer du disque, dimanche 11 août, avec un jet à 66,28 m. Elle bat ainsi le record de France.

Plus attendues, les médailles d'argent pour Renaud Lavillenie au concours de saut à la perche et de bronze pour Mahiedine Mekhissi lors du 3 000 m steeple.

Les déceptions

Les coureuses Céline Distel-Bonnet, Ayodele Ikuesan, Myriam Soumaré et Stella Akakpo ont décroché la médaille d'argent lors du relais du 4x100 m, avant d'être disqualifiées pour un passage de témoin litigieux, après une réclamation de la Grande-Bretagne.

Autre déception de taille, la blessure de Christophe Lemaître à la cuisse droite. L'espoir français déclare forfait et ne court pas le 4x100 m ni le 200 m, sa distance fétiche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.