VIDEO. Le procès tant attendu d'Oscar Pistorius a débuté en Afrique du Sud

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius est accusé de l'assassinat de sa petite amie Reeva Steenkamp. Il plaide non coupable.

THOMAS PAGA - FRANCE 2

La première journée d'audience, lundi 3 mars, devant un tribunal de Pretoria (Afrique du Sud), a été dominée par le témoignage accablant d'une voisine qui dit avoir entendu des "cris à glacer le sang" d'une femme au moment du drame. Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, accusé de l'assassinat de sa petite amie Reeva Steenkamp en février 2013, a plaidé "non coupable".

Premier témoin appelé à la barre, Michelle Burger, une universitaire dont la chambre à coucher se trouve à une centaine de mètres de l'habitation de Pistorius, raconte : "Juste après trois heures [du matin], j'ai été réveillée par de terribles cris d'une femme. (...) Elle appelait au secours", a-t-elle témoigné. "J'ai entendu de nouveau des cris. C'était pire qu'avant. Elle était très effrayée. (...) J'ai su que quelque chose de terrible allait arriver." Oscar Pistorius affirme que c'est parce qu'il croyait à l'intrusion d'un cambrioleur dans sa maison de la banlieue de Pretoria qu'il a tiré plusieurs coups de feu sur sa compagne.

Des centaines de journalistes, sud-africains et étrangers, sont présents à Pretoria pour couvrir le procès de l'athlète, qui est retransmis en direct à la télévision.

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius devant les juges le 3 mars 2014 à Pretoria.
Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius devant les juges le 3 mars 2014 à Pretoria. (HERMAN VERWEY / AFP)