Cet article date de plus de deux ans.

Mondiaux d'athlétisme : la chaleur écrasante de Doha éreinte les athlètes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Mondiaux d'athlétisme : la chaleur écrasante de Doha éreinte les athlètes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les 17es Championnats du monde d'athlétisme se déroulent du 27 septembre au 6 octobre 2019 à Doha, au Qatar. Les athlètes sont confrontés à des conditions météorologiques éprouvantes. Les précisions du journaliste Jean-Sébastien Fernandes, envoyé spécial sur place.

Les Championnats du monde d'athlétisme de Doha (Qatar) font beaucoup parler en cette rentrée 2019. "Ce qui pose surtout problème, ce sont les températures. À l'heure où je vous parle, il fait 38°C. Ce n'est pas idéal pour un Championnat du monde d'athlétisme. Vendredi 27 septembre au soir, durant le marathon féminin, les athlètes ont beaucoup souffert. Sur les 68 athlètes engagées, 28 ont dû abandonner. On n'avait jamais vu ça dans un Championnat du monde", indique le journaliste Jean-Sébastien Fernandes, envoyé spécial sur place.

Il ne faut pas s'attendre à des records

"Ce qui pose aussi problème, ce sont les conditions d'entraînement, qui se déroulent souvent à l'extérieur, dans un stade non loin. Là aussi, il fait entre 36°C et 38°C. Le paradoxe, et c'est ce qu'avaient promis les organisateurs, c'est que le stade où je me trouve est à 24°C. Il est réfrigéré, climatisé. Mais pour autant, le différentiel de 15°C va poser problème aux organismes. Les athlètes nous l'ont dit : il ne faudra pas s'attendre à des records ici. Samedi soir, deux rendez-vous sur France 2 : le 100 m, avec pourquoi pas une médaille pour Jimmy Vicaut, et puis le 50 km marche, avec Yohann Diniz qui remet son titre mondial en jeu", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.