Athlétisme : Kevin Mayer bien parti pour les JO

Kevin Mayer, en tête à l'issue des cinq premières épreuves, a parfaitement négocié vendredi la première journée du décathlon de La Réunion où il cherche à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Le recordman du monde (9126 points) cumule déjà 4350 points à mi-parcours alors qu'il lui faut atteindre le total de 8350 points pour obtenir son billet pour les JO.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Kevin Mayer lors de son décathlon de rentrée à Saint-Paul de la Réunion

"Mon record à l'issue de la 1re journée, c'est 4500 points. Il y a de la marge". Kevin Mayer n'est pas le recordman du monde du décathlon pour rien. Même pour son décathlon de rentrée, malgré toutes les conditions qui ont accompagné cette année si spécifique, il vise toujours plus haut. 

Dans la matinée, Mayer a effectué une entrée en matière très solide sur 100 m (10 sec 68 avec vent défavorable de 0,5 m/s), mais s'est fait une petite frayeur en mordant son premier essai à la longueur avant de se reprendre (7,40 m). Il a ensuite assuré le coup au poids (16,20 m).

En fin d'après-midi, le champion du monde 2017 (28 ans) a dû se contenter d'une barre à 1,97 m à la hauteur et a fini sur une 2e place lors du 400 m (48 sec 87). A bout de souffle, avec des courbatures plein les jambes, il ne cachait pas sa satisfaction pour autant d'être le leader avec un score plus que correct.

Malgré le huis-clos, Covid-19 oblige, il a aussi pu compter sur le soutien d'une cinquantaine de jeunes, qui participaient en même temps à des courses de niveau scolaire dans l'enceinte du stade Paul-Julius-Bénard de Saint-Paul. Il reste désormais à Mayer une dernière journée à bien négocier pour valider définitivement son billet pour Tokyo. Le concours de la perche, habituellement l'un de ses points forts (record personnel à 5,45 m en plein air, 5,60 m en salle), sera particulièrement scruté, le Français ayant des difficultés à sauter à l'entraînement depuis son abandon au cours de cette spécialité aux Mondiaux de Doha. 

"Pour les minima, j'ai calculé mon décathlon avec 4,20 m à la perche", a-t-il lâché. "Donc toutes les barres au-dessus seront du bonus. Cela fait plus de deux ans que je n'ai pas sauté en compétition mais 4,20 m, c'est quand même à ma portée."  Cinq autres épreuves (110 m haies, disque, perche, javelot, 1500 m) seront au programme samedi de la deuxième et dernière journée du décathlon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Kevin Mayer

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.