Cet article date de plus de cinq ans.

Pas de miracle pour Amdouni

Neuvième temps de sa demi-finale, le Français Morhad Amdouni a sginé un chrono de 3'37"79, trop juste pour se qualifier pour la finale. Le Kenyan Elijah Manangoi s'est imposé lors de cette demi-finale en 3'35"00. Il se qualifie aux côtés de l'Algérien Taoufik Makhloufi (3'35"05), le Marocain Abdalaati Iguider (3'25"20), le Britannique Charlie Grice (3'35"58) et le Kenyan Timothy Cheruiyot (3'35"74). L'Américain Robby Andrews en 3'35"88 et l'Ethiopien Aman Wote en 3'35"97 se qualifient au temps.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Morhad Amdouni (JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA)

Morhad Amdouni disputait à Pékin ses premiers Championnats du monde, à 27 ans. Après s'être brillamment sorti des séries, il n'a pu faire mieux que 9e dans une demi-finale très relevée remportée par le Kenyan Elijah Manangoi en 3'35''00. Il aurait fallu qu'Hamdouni soit quasiment au niveau de son record personnel (3'34''05) établi cette saison à Monaco pour espérer atteindre la finale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.