Cet article date de plus d'un an.

Mondiaux d'athlétisme 2022 : les États-Unis rois du 100 m et du poids, le champion du saut en longueur frustré... Ce que vous avez peut-être raté cette nuit

A domicile, la délégation américaine a récolté les trois médailles en jeu sur 100 m, samedi. Quelques minutes avant, Chase Ealey a décroché le premier sacre mondial des Etats-Unis en lancer de poids.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
L'Américaine Chase Ealey lors de la finale du lancer de poids aux championnats du monde d'Eugene, le 16 juillet 2022. (The Yomiuri Shimbun via AFP)

La deuxième journée des championnats du monde a été marquée par le 100 m hommes, remporté par Fred Kerley, samedi 16 juillet à Eugene, dans l'Oregon. L'Américain a devancé deux de ses compatriotes, quelques minutes après l'exploit de la lanceuse de poids Chase Ealey. En saut en longueur, le champion olympique Miltiadis Tentoglou a été coiffé par le surprenant Jianan Wang. Retour sur les temps forts d'une nuit dans laquelle aucun Français n'était engagé.

Sur 100 m, Fred Kerley au sommet d'un podium à l'accent US

Marquer les esprits avec un temps de 9"79 en séries est une chose, convertir la prouesse en médaille en est une autre. En finale du 100 m, Fred Kerley n'a pas tremblé et a terminé en tête, en 9"86, pour glaner sa toute première breloque dorée. Un exploit de taille, pour un athlète jusque-là plutôt rodé au 400 m, même si l'Américain est vice-champion olympique de la discipline. "J'ai accompli ce que j'avais à faire et la médaille d'or compte plus que tout", a salué l'intéressé après sa victoire. 

Il a devancé ses compatriotes Marvin Bracy et Trayvon Bromell (9"89 chacun), pour un podium 100% américain acquis devant une foule aux anges à Eugene. Ce triplé est le premier pour les États-Unis depuis 1991. Le mythique Carl Lewis y avait remporté son troisième titre mondial sur 100 m. "C'est historique, être mentionné avec n'importe lequel de ces noms-là, c'est un honneur", a savouré Bracy. Ces performances promettent pour les Américains, en vue du relais 4x100 m dont la finale est prévue samedi.

L'Américain Fred Kerley s'est montré le plus rapide sur la ligne droite. L'athlète de 27 ans a décroché sa première médaille d'or mondiale sur le 100 mètres en signant un chrono de 9 secondes et 86 centièmes. À domicile, les États-Unis ont réalisé le triplé avec la deuxième place pour Marvin Bracy (9.88). Trayvon Bromell (9.88) complète quant à lui le podium.
100m (H) : le premier titre mondial pour Fred Kerley L'Américain Fred Kerley s'est montré le plus rapide sur la ligne droite. L'athlète de 27 ans a décroché sa première médaille d'or mondiale sur le 100 mètres en signant un chrono de 9 secondes et 86 centièmes. À domicile, les États-Unis ont réalisé le triplé avec la deuxième place pour Marvin Bracy (9.88). Trayvon Bromell (9.88) complète quant à lui le podium.

Première historique en lancer de poids pour les Etats-Unis

Pour la délégation américaine, les sprinteurs n'ont pas le monopole de la performance. Chase Ealey a offert à son pays son tout premier titre en concours féminin de lancer de poids, avec un jet à 20,49 m. "C'est tellement surréaliste", a lâché, incrédule, la championne du monde, âgée de 27 ans. Vice-championne du monde en salle en mars, l'Américaine a confirmé pour débloquer son compteur de médailles internationales en plein air.

Excusez du peu, Ealey s'est payé le luxe de devancer la championne olympique Gong Lijiao. Son jet a titillé celui d'Ealey sans le dépasser, plafonnant à 20,39 m. Double tenante du titre, la Chinoise de 33 ans échoue de peu, mais peut se targuer de grimper sur le podium d'un championnat du monde pour la septième fois consécutive. 

L'Américaine Chase Ealey a décroché la médaille d'or à domicile sur le lancer du poids. L'athlète de 27 ans a réalisé 20 mètres et 49 centimètres sur son premier essai. Chase Ealey remporte ainsi son premier titre de championne du monde.
Lancer du poids (F) : Chase Ealey sacrée championne du monde L'Américaine Chase Ealey a décroché la médaille d'or à domicile sur le lancer du poids. L'athlète de 27 ans a réalisé 20 mètres et 49 centimètres sur son premier essai. Chase Ealey remporte ainsi son premier titre de championne du monde.

Wang coiffe le champion olympique en saut en longueur

Un bond de géant. Avant son sixième et dernier saut, peu pariaient sur une victoire de Jianan Wang. Le Chinois pointait à la cinquième place avec un meilleur saut à 8,03 m, vingt-neuf centimètres derrière le champion olympique Miltiadis Tentoglou. Dans une ultime poussée titanesque, Wang a finalement coiffé au poteau le Grec avec un saut à 8,36 m. Au moment de se relever, l'athlète, médaillé de bronze aux Mondiaux de 2015 à l'âge de 18 ans, n'y croyait pas vraiment. Son exploit est historique pour la Chine, jusque-là jamais titrée en saut en longueur.

Un scénario des plus cruels pour Tentoglou, détenteur du 2e, 3e, 4e, 5e et 6e saut du concours. Sa performance, poussée à 8,32 m, ne lui a pas suffi à décrocher sa première médaille d'or lors de Mondiaux en plein air. 

Le Chinois Jianan Wang a créé la surprise en devenant champion du monde du saut en longueur. L'athlète de 25 ans s'est emparé de la première place du concours lors de son dernier essai avec un saut à 8,36 mètres. Il devance le favori Miltiadis Tentoglou, champion olympique en titre et auteur d'un bond à 8,32m. Jianan Wang est le premier Chinois sacré dans la discipline.
Saut en longueur (H) : Jianan Wang renverse le concours et décroche l'or Le Chinois Jianan Wang a créé la surprise en devenant champion du monde du saut en longueur. L'athlète de 25 ans s'est emparé de la première place du concours lors de son dernier essai avec un saut à 8,36 mètres. Il devance le favori Miltiadis Tentoglou, champion olympique en titre et auteur d'un bond à 8,32m. Jianan Wang est le premier Chinois sacré dans la discipline.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.