Cet article date de plus de dix ans.

Andy Schleck forfait pour le Tour de France

PARIS - Samedi, le Luxembourgeois avait abandonné le Critérium du Dauphiné après une chute dans le contre-la-montre, deux jours plus tôt.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Luxembourgeois Andy Schleck durant le Critérium du Dauphiné, le 7 juin 2012. (PASCAL PAVANI / AFP)

L'édition 2012 du Tour se courra sans lui. Andy Schleck, vainqueur de la Grande Boucle 2010 sur tapis vert et qui a terminé trois fois à la deuxième place dans cette épreuve, est forfait pour le prochain Tour de France, selon son entourage, mercredi 13 juin. Samedi, le Luxembourgeois avait abandonné le Critérium du Dauphiné. Deuxième du Tour 2011 derrière l'Australien Cadel Evans, Andy Schleck (27 ans) n'avait raté aucune édition de la Grande Boucle depuis ses débuts dans l'épreuve, en 2008.

Une mauvaise chute dans le Critérium du Dauphiné

A trois semaines du départ du Tour de France, le 30 juin à Liège (Belgique), le coureur de RadioShack avait relancé les inquiétudes sur son avenir proche. Mal remis d'une chute dans le contre-la-montre jeudi, le dauphin de l'Australien Cadel Evans dans le dernier Tour de France avait renoncé après 64 kilomètres dans la 6e et avant-dernière étape (176,5 km).

"Je ne suis pas inquiet pour le Tour, avait-il pourtant affirmé après sa chute. Tout le monde me pose la question. Mais les autres années, j'étais aussi en retard au Tour de Suisse. Et il y a une semaine de plus, par rapport à la Suisse, entre Le Dauphiné et le Tour."

Des ennuis à répétition

Le Critérium du Dauphiné devait lui permettre de se relancer pour juillet après des ennuis répétés cette saison. En 2012, le cadet des Schleck a accumulé les abandons dans les principales courses par étapes (en plus du Dauphiné, dans le Paris-Nice et dans le Tour de Catalogne) et les problèmes de santé.

Fin mai, il avait dû interrompre ses reconnaissances de parcours du prochain Tour pour faire soigner une douleur à un genou dans une clinique de Bâle (Suisse) durant trois jours. Andy Schleck avait prévu de reprendre ses reconnaissances à partir de jeudi dans les Pyrénées. Mais les examens médicaux passés en début de semaine ont chamboulé ses plans.

De moins en moins de têtes d'affiches

Après la suspension d'Alberto Contador, le retrait de Tom Boonen qui préfère les Jeux olympiques à la Grande Boucle et ce forfait d'Andy Schleck, la liste des favoris devient bien maigre. Reste le vainqueur de l'an dernier, Cadel Evans, comme sérieux prétendant au titre à moins que Bradley Wiggins, récent vainqueur du Critérium du Dauphiné, ne vienne jouer les trouble-fête. "La question n'est pas de savoir si je vais gagner le Tour, mais quand", déclarait le Britannique il y a neuf mois, pendant la Vuelta, alors qu'il portait encore le maillot de leader.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.