Cet article date de plus de neuf ans.

2012: Plus vite, plus haut, plus fort !

Année olympique oblige, 2012 sera riche en événements sportifs. Du Championnat d'Europe de handball dès la mi-janvier aux Mondiaux de natation à la mi-décembre, les amoureux de sport auront eu de quoi combler leur besoin d'émotion. C'est comme souvent l'été que tout va s'enchaîner avec l'Euro de football en juin, suivi de près par le Tour de France en juillet, et le morceau de choix pour le mois d'août, avec les Jeux Olympiques.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 7 min.
Les anneaux Olympiques

Janvier: Les Experts et Tsonga attendus

Le Dakar qui a débuté par un drame s'achèvera on l'espère par des notes plus gaies. C'est à partir du 15 janvier (du 16 pour les Français) que débute le Championnat d'Europe de hand. Avec déjà un avant-goût de Jeux Olympiques, ce tournoi continental devrait permettre aux coéquipiers de Nikola Karabatic d'asseoir un peu plus encore leur autorité dans ce sport qu'ils dominent totalement depuis 2008. Les Experts ne seront toutefois pas à l'abri d'une déception en Serbie, car l'objectif suprême reste le sacre olympique.
Ce premier mois de l'année sera également l'occasion d'assister au premier tournoi du Grand Chelem de tennis, et là encore, les représentants tricolores seront observés avec attention, et notamment Jo-Wilfried Tsonga (finaliste en 2008) qui espère bien intégrer le Top 5 du classement mondial. Si le Dakar a quitté le contient africain, la 28e édition de la Coupe d'Afrique des Nations devrait permettre aux Africains de s'enthousiasmer pendant un mois (21 janvier au 12 février), au Gabon et en Guinée Equatoriale. Qui succèdera à l'Egypte qui ne sera même pas présente pour défendre son titre ? Le Cameroun, le Nigeria, et l'Afrique du Sud rateront également ce rendez-vous.

Février: Retour sur terre pour le XV de France

La finale de la dernière Coupe du monde de rugby reste encore dans les esprits. Ce fameux 'V' de la victoire formé par les coéquipiers d'un valeureux Thierry Dusautoir face aux All Blacks n'a pas permis de remporter la finale, mais la seule présence en finale des Bleus et leur belle prestation a permis de sauver l'image du XV de France. Avec ce Tournoi des Six Nations, c'est peut-être le plus dur qui reste à effectuer pour l'équipe de France version Philippe Saint-André. Il ne faudra pas se rater lors du premier match face à l'Italie (le 4 février), et faire honneur au statut de vice-champion du monde.
La Can connaîtra son vainqueur, l'équipe de France de Fed Cup tentera de jouer les premiers rôles dans le groupe Mondial II, avec un premier duel en Slovaquie.

Mars: Trois Français sur le paddock

Il y aura bien le très attendu France - Angleterre dans le Tournoi des Six Nations, mais c'est davantage la saison de Formule 1 qui débute le 18 mars à Melbourne, qui attirera à elle les projecteurs. Après une telle domination en 2011, on voit mal Sebastian Vettel baisser de pied en 2012. Et pour une fois, on peut lancer un petit "cocorico". Cela fait en effet 17 ans que les Tricolores n'avaient pas été si bien représentés, avec Romain Grosjean (et Räikkönen) chez Lotus, Jean-Eric Vergne chez Toro Rosso et Charles Pic chez Marussia.

Avril: Début des finales

Rendez-vous très prisé des fans de Petite Reine, les Pavés du Nord accueilleront Paris-Roubaix, mais déjà, les tournois de qualification olympique prendront place avec notamment celui de la boxe et du tennis de table. Cette période marquera également le début des finales de toutes sortes de compétitions, à l'image de la Coupe de France de football qui se déroulera le 28 avril au Stade de France, l'occasion de connaître le successeur de Lille, vainqueur l'an passé du trophée aux dépens du PSG (1-0).

Mai: Tout s'accélère !

Pèle-mêle, la finale de la Ligue des Champions, la finale des Mondiaux de hockey sur glace, celle du Challenge Européen et de la H Cup, celles de la Coupe de France de basket, seront distillées tout au long du mois de mai. Le Tour d'Italie prendra place, un mois avant la Grande Boucle, et l'Euro pointant le bout de son nez, les différents championnats de football dont la Ligue 1 prennent fin, et les champions nationaux seront donc connus.
Mai fera aussi et comme toujours place à Roland-Garros. Cette édition 2012 des Internationaux de France sera-t-elle la bonne pour un succès français ? Voir Jo-Wilfried Tsonga et Marion Bartoli lever les bras sur le Court Philippe-Chatrier n'est pas impossible, mais comme souvent, la concurrence a du répondant. Nadal tentera à la fois de conserver son bien, et de battre le record de victoires qu'il détenait déjà avec Borg pour un septième trophée. Mais Novak Djokovic pourra se dresser de nouveau sur son chemin. Ce sera davantage ouvert chez les dames, même si la star montante du tennis mondial, Petra Kvitova aura son mot à dire.

Juin: L'Euro de la réconciliation ?

Faire oublier le fiasco du Mondial 2010 sera bien difficile, mais tourner définitivement la page est faisable pour l'équipe de France, à condition de faire bonne figure dans cette 14e édition du Championnat d'Europe, organisé en Pologne et en Ukraine. Tenante du titre, l'Espagne partira évidemment avec la faveur des pronostics, tout comme l'Allemagne, et les Pays-Bas. L'équipe de Laurent Blanc aura-t-elle les armes suffisantes pour créer la surprise et soulever le trophée continental pour la troisième fois de son histoire (après 1984 et 2000) ? Tombés dans un groupe à sa portée, avec l'Angleterre, la Suède et l'Ukraine, les Bleus auront comme principal objectif de franchir le premier tour. Pour le reste, les dieux du ballon rond en décideront.
L'athlétisme aura également ses Championnats d'Europe. Jusqu'au 1er juillet, les athlètes se jaugeront dans cette sorte de dernière ligne droite avant les JO.

Juillet: Au Tour du Tour

Les coureurs français tenteront de faire aussi bien que la dernière édition du Tour de France. En jaune pendant dix jours et quatrième du général, Thomas Voeckler sera de nouveau attendu au même titre que Pierre Rolland, la relève du cyclisme tricolore. Rolland qui avait déjà terminé 11e l'an passé, raflant au passage le maillot de meilleur jeune, aura 25 ans, un bon âge pour viser le podium. Le public espère assister à une confirmation du renouveau du cyclisme français. Cadel Evans, les frères Schleck, Alberto Contador ne viseront rien d'autre que le maillot jaune sur les Champs-Elysées.
Le Tour aura début un peu plus tôt, pour s'achever un peu plus tôt et laisser place aux Jeux Olympiques dès le 27 juillet...

Août: Les JO débarquent à Londres

Les cinq anneaux olympiques prendront l'accent Cockney de la banlieue est de Londres. Jusqu'au 12 août, le monde entier aura les yeux rivés sur cet événement planétaire, qui n'a lieu que tous les quatre ans. L'occasion sera donné aux sports dits "mineurs" de s'offrir un moment de gloire, mais ce sera aussi l'occasion de croiser dans le Village Olympique les plus grands athlètes, de Roger Federer à Michael Phelps, en passant par Usain Bolt, Blanka Vlasic et Yelena Isinbayeva.
Côté français, la délégation tricolore compte bien battre ses performances établies à Pékin. Il y a quatre ans, les athlètes français avaient ramené 7 médailles d'or, 16 médailles d'argent, et 18 en bronze. Cette année, les principaux espoirs français de médaille d'or reposeront sur les larges épaules du judoka Teddy Riner, du pistard Grégory Baugé, des handballeurs, du vététiste Julien Absalon, du perchiste Renaud Lavillenie...

Septembre: Place au Jeux Paralympiques

On a trop tendance à l'oublier, mais les JO sont toujours suivis des Jeux Paralympiques. Terminant 12e de la dernière édition, la France entend bien faire partie des meilleures nations à Londres. A Pékin, les Français avait ramené 12 titres, et 52 médailles au total. Champion olympique en saut en longueur il y a quatre ans, Arnaud Assoumani représentera l'une des meilleurs chances françaises à Londres, d'autant qu'il visera également une médaille sur 100m, en triple saut, en 4X100m, et en hauteur !
Septembre sera également l'occasion d'assister aux premiers matches comptant pour les éliminatoires du Mondial 2014, avec un France-Bélarus le 11 septembre.

Octobre: France-Espagne à l'affiche

La date est originale, mais l'affiche est de taille. Le lundi 15 octobre se déroulera en effet un très explosif France-Espagne, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Reste à savoir si Laurent Blanc sera toujours en poste après l'Euro, si cette équipe de France aura repris des couleurs pendant le grand rendez-vous de juin, et si l'Espagne a gardé de son panache.

Novembre: Se jeter à l'eau

Après les Jeux Olympiques et l'Euro, l'événement majeur sera peut-être le Vendée Globe. "L'Everest des Mers" s'élancera des Sables-D'Olonne le 10 novembre, mais sans Michel Desjoyeaux. Cette 7e édition s'annonce redoutable, et les marins français auront bien du mal à se tailler la part du lion. Jusqu'à présent, près de la moitié des navigateurs inscrit n'est pas de nationalité française parmi lesquels des incontournables comme Mike Golding et Alex Thomson.

Décembre: Le dernier mot aux handballeuses

Même si en matière d'actualité sportive le moment de tranquillité sont plutôt rares, le mois de décembre sera sans doute le plus calme de l'année. La Coupe du monde des clubs du 4 au 16 décembre, les Mondiaux de natation en petit bassin, ainsi que le début de la coupe du monde de ski alimenteront les gazettes sportives. En Une de celles-ci, l'équipe de France de hand compte bien se faire une bonne place à l'occasion du Championnat d'Europe féminin. Il sera alors temps de penser aux événements à venir en 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.