Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Roland-Garros 2023 : Aryna Sabalenka s'impose avec autorité contre Elina Svitolina et rejoint Karolina Muchova en demi-finale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min
1/4 de finale : le résumé d'Elina Svitolina - Aryna Sabalenka
Article rédigé par franceinfo: sport, Luc Sares
France Télévisions - Rédaction Sport
Après sa défaite, mardi, l'Ukrainienne a refusé de serrer la main de son adversaire biélorusse.

Elina Svitolina aura bien résisté lors de ce quart de finale mais cela n'a pas suffi face à la puissance d'Aryna Sabalenka. Sur le court Philippe-Chatrier de Roland Garros, mardi 6 juin, la numéro 2 mondiale a dominé l'Ukrainienne (6-4, 6-4), de retour à son meilleur niveau après avoir accouché de son premier enfant.

Dans le premier set, le duel attendu a tenu toutes ses promesses, les deux femmes se rendant coup pour coup. Et c'est finalement Aryna Sabalenka qui a fait la différence en breakant au meilleur des moments (5-4) avant de remporter la première manche. Sous les yeux de son mari Gaël Monfils, Elina Svitolina s'est bien relancée dès le début du second set en chipant le service de son adversaire. Mais la Biélorusse a aussitôt débreaké avant de s'envoler définitivement. Elle n'a ensuite laissé aucune chance de revenir à son adversaire et rejoint Karolina Muchova en demi-finale, vainqueure plus tôt dans la matinée d'Anastasia Pavlyuchenkova.

pas de serrage de main svitolina sabalenka

Toujours pas de poignée de main

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, Elina Svitolina a refusé de serrer la main à la joueuse biélorusse et n'a pas jeté un regard vers la vainqueure qui s'était approchée du filet. Ce refus n'est pourtant pas une surprise pour Aryna Sabalenka, qui avait déjà essuyé celui de Marta Kostyuk au premier tour du Grand Chelem parisien. De manière générale, depuis le début du tournoi, les Ukrainiens ne serrent pas la main aux Russes, ni aux Biélorusses. Contrairement aux deux tours précédents où elle ne voulait pas répondre aux questions autour de la guerre en Ukraine, Aryna Sablenka a cette fois accepté de se rendre en conférence de presse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.