Roland-Garros 2024 : Carlos Alcaraz renverse Jannik Sinner et disputera sa première finale porte d'Auteuil

Dos au mur dès les premières minutes, l'Espagnol a trouvé les ressources pour vaincre Jannik Sinner en demi-finale, vendredi (2-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-3).
Article rédigé par Adrien Hémard Dohain - à Roland-Garros
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Carlos Alcaraz lors de sa demi-finale face à Jannik Sinner, le 7 juin 2024, à Roland-Garros. (AFP)

Un bâton de dynamite qui a failli virer au pétard mouillé. Entre Jannik Sinner et Carlos Alcaraz, on s'attendait à une demi-finale spectaculaire, vendredi 7 juin, entre les deux meilleurs joueurs du moment. Mais les jeunes hommes, âgés respectivement de 22 et 21 ans, ont longtemps semblé paralysés par l'enjeu, avant que la rencontre ne s'emballe à partir du quatrième set.

Après un combat de 4h09, c'est finalement Carlos Alcaraz qui a pu exulter sur le court Philippe-Chatrier. Visiblement gêné au bras droit, mais plus régulier dans ce long combat, Jannik Sinner a fini par craquer face à la fougue de l'Espagnol, auteur des plus beaux points de l'après-midi, et récompensé au bout des cinq sets (2-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-3).

Alcaraz à l'usure

Jannik Sinner avait pourtant démarré la rencontre pied au plancher. Ce n'était pas une petite balle jaune, mais des éclairs qui jaillissaient de sa raquette pour foudroyer Carlos Alcaraz. Après à peine dix-sept minutes de jeu, l'Italien menait ainsi 4-0 sur un court Philippe-Chatrier surpris, tout autant que l'Espagnol. Mais comme tout orage, il a fini par se calmer.

En fin de première manche, Carlos Alcaraz a ainsi pu retrouver des couleurs, avant de faire la pluie et le beau temps dans le deuxième set, pour revenir à une manche partout (2-6, 6-3). On pensait alors que le choc allait s'emballer, mais non. Entre les deux étoiles du tennis masculin, le public est longtemps resté sur sa faim, avec des échanges courts, souvent conclus par des fautes directes.

Dans ce contexte, Jannik Sinner a dû s'employer pour empocher la troisième manche. Ce que l'Italien, numéro un mondial dès lundi, a fait, mais non sans mal. Plus les minutes passaient, et plus l'on sentait Carlos Alcaraz monter en puissance. Jeu après jeu, l'Espagnol a en effet trouvé son rythme de croisière jusqu'à ce qu'on ne voit plus que lui sur le court. 

Au terme d'un combat acharné face à Jannik Sinner, Carlos Alcaraz revient sur les clés de sa victoire au micro de Nelson Monfort.
1/2 finale - Alcaraz : "Chaque fois que j'ai eu l'occasion, j'ai pris mes chances" Au terme d'un combat acharné face à Jannik Sinner, Carlos Alcaraz revient sur les clés de sa victoire au micro de Nelson Monfort.

Mené deux sets à un, Carlos Alcaraz est ainsi allé chercher le quatrième (2-6, 6-3, 3-6, 6-4) pour s'offrir une cinquième manche décisive. Un scénario que l'on devinait favorable à l'Espagnol, vainqueur jusqu'ici de 9 de ses 10 matchs en cinq sets (contre 6 victoire et 7 défaites pour Jannik Sinner).

Or, même s'il a vite mené 3-0 dans ce set décisif, il a tout de même fallu 49 minutes à Carlos Alcaraz pour l'emporter (2-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-3), et ainsi valider son billet pour sa première finale à Roland-Garros, sa troisième en Grand Chelem. Sachant que le joueur de 21 ans a gagné les deux précédentes, que ce soit à l'US Open 2022 ou à Wimbledon en 2023. Son futur adversaire (Casper Ruud ou Alexander Zverev) est prévenu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.