Roland-Garros 2023 : l'incroyable remontada de Gaël Monfils, qualifié pour le deuxième tour

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Roland-Garros 2023 : l'incroyable remontada de Gaël Monfils, qualifié pour le deuxième tour
Roland-Garros 2023 : l'incroyable remontada de Gaël Monfils, qualifié pour le deuxième tour Roland-Garros 2023 : l'incroyable remontada de Gaël Monfils, qualifié pour le deuxième tour (France 3)
Article rédigé par France 3 - J-S. Fernandes
France Télévisions
France 3
Alors qu'il perdait le 5e set, mardi 30 mai, on pensait que ce serait le dernier match de Gaël Monfils. Mais c'était sans compter sur son mental. En direct de Roland-Garros (Paris), nous retrouvons le journaliste Jean-Sébastien Fernandes.

Le tennisman Gaël Monfils a joué un match incroyable, mardi 30 mai. On pensait que ça serait peut-être son dernier match, surtout en le voyant perdre le cinquième set. "On a eu droit à un show Gaël Monfils. Ça fait 20 ans que ça dure, on a beau être habitué, le savoir, à chaque fois ça fait le même effet, on se fait prendre. Il faut savoir que Gaël n’avait pas gagné un match avant de venir ici, depuis 10 mois", rapporte le journaliste Jean-Sébastien Fernandes, en direct de Roland-Garros (Paris), mercredi 31 mai. 

Début du deuxième tour ce mercredi 

"La magie a encore opéré. Hier soir, Gaël Monfils est littéralement à terre, acclamé, submergé par l’émotion, après un combat de 3h46, titanesque contre Sebastian Baez, un Argentin, 42e mondial. Gaël a été mené 4-0 dans le cinquième, et puis après la remontada jusqu’à cette balle de match", rapporte le journaliste. Gaël Monfils s’est qualifié pour le deuxième tour, qui démarre ce mercredi 31 mai, "avec neuf Français sur les 28 au départ. Il y aura trois affiches à suivre, notamment Lucas van Assche, l’espoir de 19 ans contre l’Espagnol Davidovich Fokina. Il y aura Lucas Pouille contre le Britannique Cameron Norrie. Et puis chez les dames, il y a aura Caroline Garcia contre la Russe Blinkova", détaille Jean-Sébastien Fernandes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.