Roland-Garros 2023 : Caroline Garcia qualifiée pour le deuxième tour après un long combat face à Xiyu Wang

La Française, tête de série n°5, n'a pas manqué son entrée en lice, lundi, mais a dû s'employer dans ce qui avait tous les airs d'un match piège.
Article rédigé par Andréa La Perna - à Roland-Garros
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Caroline Garcia lors de son premier tour face à Xiyu Wang à Roland-Garros, le 29 mai 2023. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Elle a bataillé mais elle a tenu son rang. Tricolore la mieux classée de cette édition 2023 de Roland-Garros, du haut de son cinquième rang mondial, Caroline Garcia a passé l'obstacle du premier tour, lundi 29 mai, en venant à bout de la Chinoise Xiyu Wang en trois manches (7-6[4], 4-6, 6-4) et 2h38 de jeu. La Française n'est jamais sortie de son match face à une adversaire pourtant capable de cogner aussi fort qu'elle. Et ce, malgré un vent capricieux qui a changé le cours de certains échanges.

Si elle rêvait sûrement d'une entrée en matière plus tranquille, et certainement pas de passer plus de deux heures sur le cours, Garcia n'aura pas à attendre plus longtemps pour entrer dans son tournoi. Le gain du tie-break dans la première manche et sa capacité à rebondir après la perte de la deuxième sont des acquis sur lesquels s'appuyer pour la suite du tournoi. Mais, la Lyonnaise devra surtout régler la mire pour espérer aller loin dans la compétition.

Blinkova en ligne de mire

Car, avant de siffler la fin du combat sur le jeu de service de Wang, elle s'était rendue coupable de nombreuses fautes directes dans les moments clés (32 dans toute la rencontre), ne convertissant qu'une seule de ses six premières balles de break. Caroline Garcia a fait du Caroline Garcia. La tête de série n°5 n'a fui devant aucune opportunité de coup gagnant. Lundi, son style de jeu très agressif a fini par payer, mais cette tactique, déjà risquée, l'était encore plus au milieu des bourrasques qui ont redessiné le court.

"Par le passé, le vent m'a joué des tours sur ce court. Mais j'ai essayé de garder une attitude positive, ce qui m'a parfois manqué ces dernières semaines et ça m'a donné beaucoup de confiance", a réagi la Française juste après sa victoire, radieuse. Au prochain tour, elle affrontera la Russe Anna Blinkova, qui n'a passé que 55 minutes sur le court, ne faisant qu'une bouchée d'Ysaline Bonaventure (6-2, 6-0).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.