Roland-Garros 2022 : Rafael Nadal écarte facilement Botic van de Zandschulp et rallie les huitièmes de finale

L'Espagnol n'a toujours pas concédé un set depuis le début du tournoi et avance en confiance vers la deuxième semaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rafael Nadal s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Roland-Garros 2022 en éliminant Botic van de Zandschulp, vendredi 27 mai. (MATTHIEU MIRVILLE / MATTHIEU MIRVILLE)

Rafael Nadal continue de marquer de son empreinte la terre battue parisienne. La légende espagnole de 35 ans a décroché une nette victoire en trois sets (6-3, 6-2, 6-4) face à Botic van de Zandschulp, tête de série numéro 26, au 3e tour de Roland-Garros, vendredi 27 mai. Solide, Nadal n’a laissé aucune chance à son adversaire du jour, obligé de s’incliner face à la puissance et la précision des coups de l’Espagnol. Il affrontera en huitièmes de finale le Canadien Félix Auger-Aliassime.

Après un début de match fébrile (une double faute sur sa première balle), marqué par un break subi d’entrée, Rafael Nadal s’est remis dans le sens de la marche pour ne faire qu’une bouchée d’un Botic van de Zandschulp impuissant. L’Espagnol a pris les devants en milieu de set, puis enchaîné sur un jeu blanc pour confirmer son avantage, avant de s’adjuger la première manche (6-3). 

Rassurant et impressionnant

Sous les yeux de Zinédine Zidane, installé dans les tribunes du court Suzanne-Lenglen, et régulièrement acclamé par le public, Rafael Nadal a continué à dérouler son tennis sur le deuxième set (6-2). Il a varié les coups (six passings, cinq volées, trois amorties) et s’est offert quelques beaux échanges qui ont ravi ses supporters. En face, Botic van de Zandschulp s’est rendu coupable de trop d’erreurs (31 fautes directes au total, 13 pour Nadal) pour espérer peser sur la rencontre.

Nadal a démarré la troisième manche sur les chapeaux de roue, breakant Van de Zandschulp d’entrée, avant d’empocher les trois jeux suivants. À 4-0, on s'attendait à une promenade de santé, mais le Taureau de Manacor a un peu baissé de régime, et le Néerlandais en a profité pour s’offrir un double débreak et recoller au score. Un effort vain, puisque le Majorquin a fini par s’imposer sur sa deuxième balle de match (6-4).

Nadal, qui n’a toujours pas concédé un seul set depuis le début du tournoi tout comme Novak Djokovic, continue de rassurer sur sa forme et ses capacités. L’Espagnol, qui avait souffert du pied lors du Masters 1000 de Rome mi-mai, n’a pas encore montré de signe de faiblesse à Paris, et poursuit sa route.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.