Cet article date de plus de trois ans.

Roland-Garros 2021 : Medvedev, Tsitsipas, Zverev, les outsiders dans les starting-blocks

Les outsiders Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Daniil Medvedev disputent les 8es de finale de Roland-Garros, dimanche. 

Article rédigé par Hortense Leblanc, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Medvedev, Zverev, Tsitsipas sont sur le pont dimanche pour les huitièmes de finale.  (AFP)

Dans une partie de tableau épargnée par les trois légendes Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer, et après l’élimination de Dominic Thiem, les outsiders Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev et Daniil Medvedev visent une place en finale. Ils disputent les 8es de Roland-Garros dimanche 6 juin. Si les deux premiers sont à l’aise sur terre battue, le Russe, numéro 2 mondial, connaît plus de difficultés. 

La demi-finale ne suffit pas à Tsitsipas

Le cinquième joueur mondial n’a jamais fait mieux qu’une demi-finale en Grand Chelem. Double demi-finaliste à l’Open d’Australie, il avait aussi atteint le dernier carré de Roland-Garros en 2020, éliminé par Novak Djokovic. Cette année, le Grec s’avance sur la terre battue parisienne avec des ambitions élevées : "Passer les demi-finales, ça serait une bonne surprise", déclarait-il avant le tournoi. 

Une surprise ? Pas totalement. Tsitsipas a récemment remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo et l’ATP 250 de Lyon, sur terre battue. Il a aussi été finaliste à Barcelone. En 8es de finale, il affrontera Pablo Carreno Busta, douzième joueur mondial, dans un duel de terrien. 

Un tableau ouvert pour Zverev

Comme Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev court après son premier tournoi du Grand Chelem. Victorieux au Masters 1000 de Madrid, il a connu des difficultés au premier tour face à son compatriote Oscar Otte. Mené deux sets à zéro il avait ensuite renversé le match, puis avait perdu moins de temps face à Roman Safiullin et Laslo Djere en trois sets.

L’Allemand a un tableau plus ouvert que le Grec jusqu’aux demi-finales, un stade qu’il n’a jamais atteint à Roland-Garros. En cas de victoire face à Kei Nishikori en 8es, il affrontera en quarts le vainqueur de la rencontre Davidovich Fokina-Delbonis. Mais, la tâche ne s’annonce pas simple face au Japonais. Lors de leur dernière rencontre à Rome, au deuxième tour, début mai, Zverev avait dû batailler avant de s’imposer en trois sets : "On a joué de très longs échanges. Ça sera difficile, Kei joue bien et a de l’expérience dans les matchs en cinq sets". 

La découverte pour Medvedev

Avant cette année, Daniil Medvedev n’avait jamais passé le premier tour à Roland-Garros. Le Russe, deuxième joueur mondial, est plus en difficulté sur terre battue. Il avait d’ailleurs été éliminé d’entrée à Rome par son compatriote Aslan Karatsev. La marche pour remporter les Internationaux de France semble donc pour lui plus haute que pour Zverev et Tsitsipas. 

Pourtant, le Russe semble éclore sur terre battue. Il a éliminé assez facilement la tête de série n°32, Reilly Opelka, au tour précédent, et commence à apprécier la surface : "Cette année, je suis heureux à Roland-Garros, je ne le cache pas, la terre battue est très bonne. Maintenant, il faut bien jouer pour me battre".

Cristian Garin, son adversaire en 8es est prévenu. Mais, le Chilien a également des arguments à faire valoir : début mai, il avait battu le Russe en huitièmes de finale à Madrid en trois sets (6-4, 6-7, 6-1). En cas de victoire, Daniil Medvedev retrouvera peut-être Stefanos Tsitsipas en quarts. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.