JO 2021 : Pauline Ferrand-Prévot et Loana Lecomte, deux Françaises roue dans roue pour l'or en VTT cross-country

En tête de la Coupe du monde de VTT cross-country, Loana Lecomte sera la favorite de la course olympique devant une autre Française : Pauline Ferrand-Prévot, championne du monde en titre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Pauline Ferrand-Prévot suivie de près par Loana Lecomte lors de l'étape de Coupe du monde de VTT cross-country de Nove Mesto, le 4 octobre 2020. (BARTEK WOLINSKI / RED BULL CONTENT POOL)

Au réveil mardi matin, la France du vélo risque de voir double. Rien à voir avec l'alcool, c'est simplement que dans la galaxie du cyclisme, la planète du VTT cross-country féminin tourne autour de deux étoiles tricolores : Loana Lecomte et Pauline Ferrand-Prévot, respectivement première et deuxième de la Coupe du monde de la discipline, mais aussi championne de France pour Lecomte, et championne d'Europe et du monde pour "PFP". Rien que ça.

>> Suivez les Jeux olympiques en direct sur france.tv

Ferrand-Prévot, l'expérimentée

"Les deux peuvent le faire, et les deux joueront l'or", annonce Julien Absalon, double champion olympique en VTT, et compagnon de PFP dans la vie. Au départ de l'épreuve de cross-country féminin mardi 27 juillet, la France aura donc deux chances de médailles très sérieuses. La première, la plus connue du grand public, c'est Pauline Ferrand-Prévot. À 29 ans, la Rémoise est de retour sur le devant de la scène. Guidon en mains, la triple championne du monde de cross-country (2015, 2019, 2020) pédale après le dernier titre qui lui manque : l'or olympique (29e en 2012, abandon en 2016).

À l'image de Mathieu van der Poel ou Wout van Aert chez les hommes, "PFP" a longtemps jonglé entre le vélo de route (championne du monde 2014, championne de France 2014 et 2015...), le cyclo-cross et le cross-country. Mais à 29 ans, elle s'est recentrée sur le cross-country dans un but précis : décrocher une médaille olympique.

“Le titre olympique est le seul qui manque à mon palmarès, je vais essayer de faire ma course, de me concentrer sur ma performance.”

Pauline Ferrand-Prévot

 A 16 jours de sa course aux Jeux de Tokyo2020 on vous propose le portait intimiste de Pauline Ferrand-Prévot ses priorités, sa prépa olympique. La ruée vers l'or c'est le Grand Format #Stade2 signé Nicolas Geay

Il y a un an, la Française aurait été assez sereine. Mais cette année, un ovni a débarqué sur la planète du VTT cross-country : Loana Lecomte. La jeune cycliste de 21 ans est "invaincue cette saison et au-dessus du lot", de l'aveu même de Ferrand-Prévot, qui a terminé dans sa roue plusieurs fois cette saison, que ce soit en Coupe du monde ou aux championnats de France début juillet.

"Je ne me vois pas comme super favorite, Loana est plus favorite que moi. (…) On ne va pas se tirer dans les pattes et on a tout intérêt à bien s'entendre plutôt que de rouler l'une sur l'autre, mais elle est au-dessus du lot et ce n'est pas sûr qu'elle ait besoin de moi pour gagner."

Pauline Ferrand-Prévot

Lecomte, l'étoile montante

Bonne nouvelle : l'ovni qui écrase tout sur son passage est aussi bleu-blanc-rouge. À 21 ans, Loana Lecomte éclabousse la discipline de sa classe pour sa première saison en Coupe du monde, elle qui est surclassée (elle a l'âge d'évoluer chez les espoirs). Avec cinq victoires depuis septembre (dont quatre en 2021 en quatre courses), la Haut-Savoyarde domine de la tête et des épaules la Coupe du monde. À l'heure de ses premiers JO, elle arrive invaincue et auréolée du statut de championne de France, en plus des compliments de la référence Ferrand-Prévot. Mais pas de quoi lui faire prendre la grosse tête.

"Je ne suis pas forcément la favorite. J'ai gagné les quatre premières manches de Coupe du monde mais c'est elle la championne du monde en titre. Aux Jeux olympiques, comme à chaque course, les compteurs sont remis à zéro. Chaque course est différente et on verra le résultat à l'arrivée. On prend tous le départ pour faire le meilleur résultat possible."

Loana Lecomte

De non-qualifiée en 2020 à grande favorite pour le titre en 2021, Loana Lecomte vit un début de carrière "mbappesque". Championne du monde et d'Europe chez les espoirs, elle fera figure de grande favorite ce mardi 27 juillet à Tokyo, après avoir relégué Ferrand-Prévot à 1'32'' aux championnats de France début juillet.

"Loana a dominé cette saison mais il y aura aussi d'autres filles dures à battre. Ça reste une course d'un jour, tout peut se passer, c'est ça qui fait la magie du sport", a prévenu Pauline Ferrand-Prévot. Quoi qu'il en soit, la France tient deux belles cartes pour succéder à Julie Bresset, sacrée en 2012 à Londres.

"Pauline a pour elle l'expérience d'avoir déjà participé aux Jeux, d'avoir accroché plusieurs titres mondiaux. Dans l'environnement particulier d'une course olympique, ça peut peser", analyse Julien Absalon, qui précise: "Loana a l'insouciance de la jeunesse, et est invaincue sur les courses internationales cette année. C'est elle la grande favorite, même si c'est la plus jeune. Le doublé français est tout à fait possible". Mais dans quel ordre ? Réponse mardi à partir de 8h.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers VTT aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.