Transat Jacques Vabre : le duo Carpentier-Santurde Del Arco (Redman) sacré en Class40

Les deux skippers ont franchi la ligne d'arrivée lundi 29 novembre et remportent la course dans la catégorie Class40.

Article rédigé par
Bertrand Bielle - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Antoine Carpentier et Pablo Santurde Del Arco (Redman) ont franchi la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre lundi 29 novembre 2021. (DAVID ADEMAS / OUEST-FRANCE / MAXPPP)

Tous les vainqueurs sont désormais connus. En Class40, Antoine Carpentier et Pablo Santurde Del Arco (Redman) ont franchi la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre à Fort-de-France, en Martinique, lundi 29 novembre. Ils s'imposent donc après un peu moins de 22 jours de course dans cette catégorie, regroupant les monocoques de 40 pieds. L’équipage franco-espagnol était leader de la course depuis plusieurs jours, même si l'écart avec ses concurrents s'était réduit petit à petit, notamment avec le tandem suisse Valentin Gautier-Simon Koster (Banque du Léman).

La Class40 pour conclure


"Nous étions bien partis après un bon départ, puis nous n’avons pas voulu prendre trop de risques la première nuit le long de Cherbourg, ça nous a coûté très cher. Nous avons cravaché pour revenir dans le match. Nous avons réussi le long du Portugal. Ensuite, nous n'avons fait que maîtriser le sujet au niveau du marquage sur les concurrents. Pour une victoire, il faut un petit peu de réussite. Nous avons stressé jusqu’au Diamant car nous voyions les Suisses se rapprocher et le vent revenir par derrière. Il y a toujours un élément que nous ne maîtrisons pas, la météo, et c’est vrai que pour obtenir une victoire, il faut avoir un petit coup de pouce du destin, c’est-à-dire la météo qui va bien, ce que nous avons eu sur cette transat", s'est réjoui Antoine Carpentier une fois la ligne franchie.

Le supense aura donc duré jusqu'au bout en Class40, dernière catégorie à terminer la course. Dans les autres classes engagées dans cette transatlantique, le duo Franck Cammas-Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) a été le premier à rejoindre la Martinique mardi dernier chez les Ultimes, la classe regroupant les bateaux les plus rapides du monde. Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) ont dominé chez les Ocean Fifty, tandis que la paire Thomas Ruyant-Morgan Lagravière (LinkedOut) s'est imposée en Imoca. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Voile aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.