Vidéo JO 2021 : "Je trouve cela injuste de payer pour une erreur que je n'ai pas commise", réagit la judokate Sarah-Léonie Cysique après sa disqualification

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
L'interview de Sarah-Léonie Cysique dans JO Club
Article rédigé par
France Télévisions

La vice-championne olympique des moins de 57 kg a commenté, dans le JO Club, la décision des arbitres de la disqualifier en finale.

Sarah-Léonie Cysique a remporté la médaille d'argent, lundi 26 juillet, lors de la finale des - 57kg, mais cette seconde place a un goût amer pour la judokate. Le combat a été arrêté après que la Française a tenté un mouvement offensif puis chuté durement la nuque au sol devant la contre-attaque de son adversaire, la Kosovare Nora Gjakova. Face à cette scène impressionnante, les juges ont décidé de la disqualifier, estimant qu'elle s'était mise en danger en préférant une parade défensive risquée plutôt que de subir un ippon ou un waza'ari. Un débat a alors vite pris de l'ampleur sur cette décision arbitrale. 

Protection des athlètes pour les juges

Quelques heures après son combat, la judokate a donné sa version des faits sur le plateau du JO Club, en présence de notre consultante Émilie Andéol, championne olympique à Rio dans la catégorie des plus de 78 kg. Si Sarah-Léonie Cysique comprend la réaction des juges, elle trouve toutefois leur décision injuste. "Je comprends qu'ils veulent protéger les athlètes mais d'un autre côté, je trouve cela injuste de payer pour une erreur que je n'ai pas commise", a-t-elle notamment déclaré. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.