Vidéo Emmanuel Macron : "Ces Jeux olympiques devaient se tenir"

Publié
Durée de la vidéo : 10 min.
Interview d'Emmanuel Macron
Article rédigé par
France Télévisions

Le président de la République s'est exprimé vendredi sur le plateau de France 2, avant le début de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo.

Le président de la République, Emmanuel Macron, s'est exprimé sur France 2 avant le début de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, vendredi 23 juillet. Le chef de l'Etat a bien entendu apporté son soutien aux 378 athlètes français qui vont prendre part aux épreuves pendant un peu plus de deux semaines. Il a également jugé que le Japon avait "eu raison de maintenir ces Jeux olympiques" malgré la pandémie de Covid-19 qui a contraint les organisateurs à repousser ces JO d'un an.

>> DIRECT. Suivez la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo

"Nous soutenons les organisateurs japonais mais aussi, bien évidemment, nos athlètes", a déclaré le chef de l'Etat dans un entretien enregistré quelques heures avant la cérémonie. "Je sais tous leurs sacrifices, chaque année compte. On peut demain créer une belle surprise et on sera derrière eux. Je pense qu'on sera au rendez-vous de la performance et de l'exigence, je leur souhaite de la concentration et leur assure le soutien de toute la nation".

"Autour d'une quarantaine de médailles"

Interrogé sur l'objectif de médailles pour la délégation tricolore, Emmanuel Macron a estimé "qu'il faut tenir autour d'une quarantaine de médailles", tout en ajoutant : "Il faut surtout des grands moments d'émotions et que ces Jeux soient une étape essentielle vers Paris 2024."

Le président de la République a également souligné l'importance de la tenue de ces JO, après le report d'un an en raison de la pandémie de Covid-19. "Ces Jeux olympiques devaient se tenir. Vivre avec le virus, c'est aussi maintenir ça. On doit résister, on doit tenir ces JO. Je suis là pour porter le soutien de la France au mouvement olympique et aux organisateurs japonais. L'esprit de l'olympisme est un esprit de collectivité. Nous allons prendre le relais en 2024, nous sommes prêts et devons continuer", a-t-il rappelé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.