Cet article date de plus de huit ans.

Volley-ball: Les Russes champions olympiques!

Les volleyeurs russes sont devenus champions olympiques en battant le Brésil 3 à 2 (19-25, 20-25, 29-27, 25-22, 15-9) dans une finale exceptionnelle d'intensité après avoir sauvé deux balles de match dans le troisième set. Comme en 2008, le Brésil échoue en finale. La médaille de bronze est revenue à l'Italie, vainqueur de la Bulgarie (3-1).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le géant Muserskiy a encore fait la différence

Grande puissance du volley, la Russie n'avait plus brillé au Jeux depuis Moscou en 1980, du  temps de l'Union soviétique. Là encore, ils auraient pu repartir avec l'argent tant les Brésiliens, annoncés moribonds avant le tournoi, déroulait leur volley fait de vitesse et d'exclusivité. Dominateurs, les coéquipiers de Souza (27 points) ont eu deux balles de titre olympique dans le troisième setet l'occasion de conclure le match dans le quatrime. En vain. 

Muserskiy en pointe

Les Russes sont revenus à chaque fois. Les Russes ont encore dû revenir de 19-22 dans le troisième set puis sauver  deux balles de match, mais le passage en pointe du géant Muserskiy avait déjà  commencé à changer la donne. Du haut de ses 2,18 m, l'attaquant a été inarrêtable au filet pour inscrire 31 points. Avec  l'habituel pointu Mikhaïlov sur l'aile gauche, les Russes se sont trouvés dotés  d'une puissance de feu à laquelle les triples champions du monde en titre n'ont  pas résisté.

L'entrée en jeu des anciens Giba et Ricardo n'a pas permis aux vert et or  de redresser la situation. Le Brésil manque le doublé après la victoire des femmes samedi face aux  Etats-Unis. Cette Russie-là ne voulait pas perdre.

Les derniers échanges de la finale

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.