Cet article date de plus de neuf ans.

Une sprinteuse de Saint Kitts et Nevis exclue pour dopage

La Fédération d'athlétisme de Saint Kitts et Nevis a annoncé dimanche l'exclusion de sa délégation olympique de la sprinteuse Tameka Williams pour dopage. "Le Comité olympique de Saint Kitts et Nevis a exclu la sprinteuse Tameka Williams de son équipe olympique 2012, à compter du samedi 28 juillet. Elle a quitté le village (des athlètes) pour Saint Kitts", a indiqué le SKNOC, dans un communiqué publié sur le site de la Fédération nationale d'athlétisme (SKNAA).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Tameka Williams a reconnu reconnu la prise d'une substance interdite. L'athlète de 22 ans devait s'aligner sur 100 m et 200 m à Londres. "Lors d'un échange avec l'équipe d'encadrement, elle a avoué spontanément qu'elle utilisait des substances dont le SKNOC considère qu'ils ne correspondent pas au code médical accepté par les autorités internationales", a précisé le Comité olympique dans un communiqué.

Quatrième du 200 m aux Jeux panaméricains l'année dernière, elle risque désormais une suspension de deux ans, mais pourrait bénéficier de la mansuétude des autorités sportives en raison de son mea-culpa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.