Cet article date de plus de neuf ans.

Retour sur la 16e journée

Les handballeurs français sont parvenus à conserver leur titre olympique acquis à Pékin en dominant la Suède (22-21), portant à 34 le total de médailles du contingent français. En Pentathlon moderne, la Française Amélie Cazé, triple championne du monde, s’est écroulée dans la dernière épreuve combinée. L'Ougandais Stephen Kiprotich a remporté le marathon.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les handballeurs français imitent la célébration d'Usain Bolt sur la plus haute marche du podium

Un final en apothéose

Voir la video

La perf : Les Experts remettent ça (Handball)

Les Experts toujours au sommet. Quatre ans après leur premier sacre de Pékin, les hommes de Claude Onesta ont su se maintenir au plus haut niveau. Ce dimanche, ils ont battu les surprenants Suédois (22-21). Les handballeurs tricolores sont donc les premiers à conserver leur titre en deux éditions. Grâce à leur succès, les Bleus ont ajouté une 34e médaille au bilan final de la délégation tricolore, la 11e du plus beau métal. Dans le match pour la troisième place, la Croatie a pris le meilleur sur la Hongrie.

La déception (1) : Julien Absalon (VTT)

Double champion olympique en titre, le Français Julien Absalon était une chance de médaille annoncée pour l’équipe de France. Mais l’aventure a tourné court pour le xx. Une crevaison dès le premier tour l’a empêché de défendre ses chances pleinement. La victoire revient donc au Tchèque Jaroslav Kulhavy.  Il devance le Suisse Nino Schurter et l'Italien Marco Fontana.. Autre Français engagé dans l’épreuve, Jean-Chritophe Péraud a échoué à la 29e place.

La déception (2) : Amélie Cazé (Pentathlon moderne)

A 27 ans, il ne manquait au palmarès d’Amélie Cazé qu’une médaille olympique. Triple championne du monde du monde, la Française s’est élancée à la troisième place de l’épreuve combinée (tir et cross). Malheureusement pour elle, elle est passée à côté de ses tirs (5/10 au premier stand, 5/8 au deuxième, 5/10 au dernier). Le titre est revenu à la Lituanienne Laura Asadauskaite devant la Britannique Samantha Murray et la Brésilienne Yan Marques.

Le chiffre : 2:08.01(Marathon)

Épreuve historique des Jeux Olympiques, le marathon dans les rues de Londres a été remporté par l’Ougandais Stephen Kiprotich en 2 heures, 8 minutes et une seconde. A 23 ans, il a apporté à son pays sa première médaille d’or à son pays lors de cette édition. A l’arrivée, il a devancé les Kenyans Abel Kirui et son homonyme Wilson Kiprotich. Kiprotich.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.