Cet article date de plus de sept ans.

La flamme de Sotchi brille au pôle Nord

La flamme olympique de Sotchi 2014 a été allumée pour la première fois au pôle Nord. Le plus grand brise-glace du monde "50 ans de la victoire" a atteint le cœur du cercle arctique dans le cadre du relais de la flamme olympique jusqu'à la ville hôte des JO.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Elle a été allumée pour la première fois au pôle Nord. Le brise-glace, qui porte les couleurs officiels du relais de la flamme olympique, a atteint le point géographique le 19 octobre, établissant un nouveau record en effectuant son voyage, de Murmansk au point le plus septentrional de la planète, en seulement 91 heures et 12 minutes. Afin de respecter le principe d’intégrité du relais de la flamme olympique, qui énonce que la flamme ne peut être allumée que dans un seul endroit à la fois, il a été décidé que l’étape polaire du relais aurait lieu dans la nuit du 19 au 20 octobre.

Le premier porteur de la flamme olympique au pôle Nord, le capitaine du "50 ans de la victoire", Valentin Davydyants, a donc allumé la torche depuis la lanterne contenant la flamme de l’étape précédente qui s’est déroulée à Yaroslavl. Onze porteurs de la flamme, ayant contribué de façon significative à l’exploration de l’Arctique et à la préservation de son environnement, ont eu l’honneur de participer à cette étape : Lassi Heininen (Finlande), Jens Petter Nielsen et Jan-Gunnar Winther (Norvège), Karen "Pat" Pitney (USA), Steingrímur Jónsson (Islande), Stephen Podborski (Canada), Sjöberg Ylva (Suède), Marcussen Christian (Danemark) et Elena Koudryasheva (Russie).

Vidéo: La flamme est au Pôle Nord

Voir la video

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.