Cet article date de plus de cinq ans.

L'entraîneur de Hennis-Hill ne veut pas s'entraîner au Brésil par peur de Zika

L'entraîneur de Jessica Ennis-Hill, la championne olympique en titre de l'heptathlon, souhaite que le camp d'entraînement de la Grande-Bretagne avant les JO -2016 ait lieu en dehors du Brésil en raison de l'épidémie du virus Zika, a-t-il expliqué dans le Times. "Les entraîneurs sont responsables de la santé et je n'encouragerais pas un athlète à aller là où il y a des risques à long terme, déclare ainsi Toni Minichiello. Il est vrai que l'équipe britannique a prévu de réaliser ce camp à Belo Horizonte, un coin infesté par le Zika en ce moment.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"On devrait essayer de trouver un camp minimisant les risques, ce qui  signifie que l'on devrait rejoindre le pays le plus tard possible", assure-t-il  encore. La préparation de l'équipe olympique britannique doit se dérouler près de  Belo Horizonte, une région infestée de moustiques qui propagent le virus.

Son athlète, titrée à Londres en 2012, a repris la compétition en 2015  après une année blanche en 2014 pour cause de maternité. En août 2015, elle a  de nouveau été sacrée à Pékin lors des Mondiaux. "Nos plans restent inchangés, à la fois pour la préparation et pour les  Jeux", a répondu un porte-parole du comité national olympique britannique (BOA).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.