Cet article date de plus de trois ans.

JO 2018 - Mikaela Shiffrin renonce au Super-G pour mieux préparer le combiné

Hors course pour le triplé doré Géant-Slalom-Super G, Mikaela Shiffrin a décidé de ne pas se présenter samedi au départ du Super-G des jeux olympiques de PyeongChang. "Non, je ne le ferai pas", a répondu Shiffrin interrogée sur sa participation après sa 4e du slalom, sa grande spécialité, vendredi en Corée du Sud.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mikaela Shiffrin déçue par son slalom (ROBERTO SCHMIDT / AFP)

L'Américaine aurait souffert d'un virus. "Je ne sais pas ce que c'est, ça a été soudain. Ca ressemble plus à un genre de virus vomitif qu'à un problème lié au stress", a expliqué Shiffrin.  Mais l'Américaine a elle-même dégonflé l'histoire après la course. "Je ne me sens pas malade maintenant, je ne crois pas que j'ai un virus. Je pense qu'après la première manche, j'ai voulu me trouver une excuse", a-t-elle avoué très humblement.

Cette place au pied du podium en slalom va lui rester longtemps en travers de la gorge. "Ça va peut-être paraître arrogant mais je sais que je suis le meilleur slalomeuse du monde. Ce que j'ai fait en course aujourd'hui n'était même pas proche de ça", a lâché Shiffrin sur le coup de la déception. Dans la foulée, elle confirmait son forfait sur le Super-G pour mieux préparer sa deuxième semaine olympique. L'Américaine réserve encore sa participation pour la descente. Elle verra en fonction de ses entraînements lundi et mardi et si elle figure parmi les quatre skieuses les plus rapides de l'Oncle Sam. En revanche, il est acquis qu'elle participera au combiné de vendredi où ses chances de triompher sont grandes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.