Cet article date de plus de trois ans.

JO 2018 : Lamy-Chappuis dans le bon tempo

Jason Lamy-Chappuis a prouvé qu'il restait compétitif en réalisant la 19e performance au saut à skis lors du combiné nordique. Le Français, champion olympique à Vancouver, pourra-t-il créer l'exploit lors de l'épreuve de ski de fond (à 09h45 heure française) ? Maxime Laheurte et François Braud, respectivement 10e et 12e, sont également bien placés.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Jason Lamy-Chappuis, champion olympique à Vancouver en 2010, ne pouvait pas arrêter son histoire avec les Anneaux après Sotchi en 2014, 7e et 35e en individuel. Et surtout encore une fois au pied du podium avec ses coéquipiers du relais, alors champions du monde en titre, mais à nouveau 4e à Sotchi, déjà comme au Canada quatre ans plus tôt. Il avait pourtant quitté la scène du combiné nordique lors des Mondiaux-2015 à Falun en Suède, avec le titre en team sprint, et deux autres médailles de bronze en individuel et en par équipes.

Mais les JO c'est autre chose. Revenu par amour de la compétition, le fraîchement diplômé pilote de ligne a prouvé que le talent ne s'était pas envolé. Auteur d'un très  bon saut noté 97,7 points, il a pris sa place dans le Top 20 (19e) et s'élancera sur les skis avec 2'12 de retard. Ses compatriotes Maxime Laheurte (10e, +1''20) et François Braud (12e, +1''28) sont en embuscade mais l'or devrait se jouer, sauf surprise, entre Franz-Josef Rehrl, Jarl Magnus Riiber (+0''15), Akito Watabe (0''28). 


 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.