Cet article date de plus de trois ans.

JO 2018 : Contin se rate sur la mass start et n'apportera pas une 16e médaille à la France

Terrible désillusion pour Alexis Contin, qui termine 10e de la mass start de patinage de vitesse. Le Français n'a pas réussi à prendre le sillage du Coréen Lee Seung Hoon, vainqueur devant le Belge Bart Swings et le Néerlandais Koen Verweij.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le compteur de médailles restera donc bloqué à 15, record de Sotchi égalé mais pas battu. La pression sur les épaules d'Alexis Contin, chargé de ramener une 16e breloque, était forte, peut-être trop. Le Français, qui avait tout misé sur cette mass start, n'a pas été en mesure de disputer la victoire, battu par les tactiques de course, notamment celle de la Corée qui a placé Lee Seung Hoon sur orbite. 

Cette épreuve assez spectaculaire faisait son apparition aux JO pour la première fois. Contin a franchi la ligne en 5e place mais au jeu des points récoltés dans les sprints intermédiaires il s'est finalement classé 10e. A 31 ans, ce grand spécialiste du roller (12 fois champion du monde) sera-t-il encore présent à Tokyo pour retenter sa chance ? 

Pour le plus grand plaisir des fans locaux, complètement hystériques, Lee a remporté le sprint final devant  le Belge Bart Swings et le Néerlandais Koen Verweij, détachés du reste du peloton. A 29 ans, le Sud-Coréen est un spécialiste de cette épreuve: il a déjà remporté huit mass start sur le circuit de Coupe du monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.